Vaucluse : la nouvelle visionneuse Bach utilisée pour les registres matricules

Catégorie : Archives, Vaucluse  |  le 14 Janvier 2016 par Guillaume de Morant

Les archives du Vaucluse sont le premier portail d'archives en France à mettre en œuvre la nouvelle visionneuse Bach. L'outil, utilisé ici pour les registres matricules, ne se résume pas à la visualisation, c'est également un moteur de recherche dit de 3e génération, comme l'explique le blog d' Anaphore. Il a été développé par cette société pour le Web sémantique dans le but de satisfaire à la fois les exigences des archivistes et la simplicité d'utilisation que requiert un site destiné au grand public.

Et Bach paraît déjà promis à un bel avenir : il a été sélectionné pour animer le futur portail des Archives du Gard, qui sera lancé dans quelques semaines. Pour les registres matricules du Vaucluse, le portail Grand Mémorial dédié à la consultation des registres matricules de la Grande Guerre au sein de Culture.fr, le site du ministère de la Culture va bientôt retourner les résultats vers l'application Bach à Avignon. Mais cette implantation qui devait être implémentée dans un premier temps pour le 15 décembre 2015, semble avoir pris du retard.

Ce qui explique que pour les registres matricules, en attendant, les archives du Vaucluse utilisent les deux solutions de recherche et de visualisation. L'ancienne, développée sur Pléade est accessible pour l'instant de la manière la plus visible, en se rendant sur la page d'accueil du portail, puis en cliquant sur Histoire des familles et en se rendant en bas de pages dans la section des registres matricules. Un clic et le lecteur bascule sur le site e-archives du Vaucluse dans les inventaires des registres matricules. Naviguez à gauche en cliquant sur la classe d'âge qui vous intéresse.

La nouvelle version et la nouvelle visionneuse, reposant sur Bach sont elles accessibles pour l'instant assez discrètement en cliquant dans cette même page sur le lien Accéder à la recherche nominative, puisqu'il s'agit d'interroger le moteur directement par le nom du conscrit. On a accès ici à quelque chose de beaucoup plus ergonomique, avec une recherche par le graphique de sélection de dates ou bien la sélection cartographique en situant le lieu sur la carte. Un seul regret, les images sont parfois un peu lentes à charger.

Toutes ces nouveautés seront expliquées et détaillées lors des prochaines rencontres des Archives du Vaucluse du 19 janvier sur les sources militaires de la généalogie. Ce rendez-vous vous propose de découvrir l’apport des sources militaires pour la généalogie. Vous pourrez ainsi vous familiariser avec l’inventaire en ligne des registres matricules de Vaucluse et l’interface de consultation des données nominatives pour les matricules des classes 1887 à 1921. (aux Archives départementales de Vaucluse, Palais des Papes, 84000 Avignon, entrée gratuite, durée : 1 heure, réservation conseillée au 04.90.86.71.72).

Liens :

1 commentaire

Anaphore le 1 Février 2016 à 19h17

Bonjour,
Nous avons bien pris en compte votre remarque concernant la lenteur d'affichage des images. Or, nous n'avions pas rencontré le même problème dans le cas des matricules du Gard. Nous avons donc recherché les causes possible. A priori, nous avons maintenant optimisé cet affichage et espérons qu'il donnera satisfaction aux internautes.
En vous remerciant.

Plan du site La Revue française de Généalogie