La généalogie de Johnny Hallyday

Catégorie : Célébrités, Belgique  |  le 06 Décembre 2017 par Jean-Louis Beaucarnot

Johnny Hallyday

Chacun sait que Johnny ne s’appelait pas Halliday – ni Johnny, d’ailleurs – pour porter à l’état civil le prénom de Jean-Philippe et le patronyme Smet (50e nom le plus porté en Belgique), variante des plus fréquents Smets (19e) et "de Smet" (10e), tous équivalents de l’anglais Smith et des germaniques Schmidt, Schmitt et Schmit… et tous hérités d’un ancêtre forgeron.

Né en à Paris en 1943, il était le fils d’un belge, Léon Smet, déjà marié de son côté, et d’une française, Huguette Clerc, qui se sont rapidement séparés. C’est ce qui avait valu au gamin d’être recueilli par une sœur de son père, danseuse et familière des milieux artistiques. Une tante dont la fille – grande cousine du futur rockeur – avait pour compagnon un danseur acrobatique américain, lequel était rapidement devenu son ami et son modèle et lequel montait même sur scène sous le pseudonyme de Halliday.

Côté paternel, les ancêtres étaient donc belges. Belges à "sang pour sang", comme aurait pu chanter Johnny… Le berceau de sa lignée Smet se situe dans le village de Saint-Denis, au Nord de Namur, où on peut remonter jusqu’à un ancêtre prénommé… Amand. Fils de Claude Smet ou Smette, né vers 1640, Amand Smet était un modeste paysan, dont les descendants deviendront fermiers puis propriétaires à Ville-en-Waret puis à Bonnines et à Beez, d’où ils migreront à l’époque de la Révolution industrielle.

C’est l’arrière-grand-père de Johnny, d’abord maréchal-ferrant, qui avait gagné la banlieue de Bruxelles où il était devenu machiniste. À la génération suivante, son grand-père, qui avait travaillé comme chauffeur aux chemins de fer, avait trouvé la mort accidentellement, à l’âge de 44 ans, sur son lieu de travail, à la gare de la rue du Rogier (Schaerbeek), deux mois seulement après la naissance du petit Léon. Sa veuve, la grand-mère de Johnny, avait alors ouvert alors un bistrot où elle vendait des articles de pêche et qu’elle avait appelé "Au repos des pêcheurs". Et Léon, leur fils, s’était un jour retrouvé à Paris…

Côté maternel : la mère de Johnny, Huguette Clerc, mariée en 1955 à Michel Galmiche et décédée en 2007 dans l’Ardèche, était née en 1920 dans le 14e arrondissement de Paris. Elle était fille de Jeanne-Marie Clerc, alors âgée de 30 ans et sans domicile fixe, sur laquelle les généalogistes se sont longtemps cassé les dents, jusqu’à la découvrir native de Charcenne, un petit village haut-saônois de 300 habitants, dont les doyens se souviennent encore des rares fois où Huguette, l’élégante parisienne, est venue passer quelques jours de vacances. "Toujours bien mise, elle s'installait sur sa chaise longue sur la place, tout le monde la regardait. Vous imaginez : des Parisiens qui se font bronzer alors que les gens allaient aux foins !"…. On ajoute qu’Huguette avait un instant songé à confier son bébé à une de ses tantes, et que pour un peu, c’est ici que Jean-Philippe aurait grandi et ne serait sans doute pas devenu Johnny…

Mais on évoque surtout le souvenir de l’arrière-grand-père du chanteur, dont la pierre tombale est encore visible au cimetière. "Maxime Clerc, 1859 – 1936" : un très sérieux professeur de maths du lycée de Vesoul, réputé champion de calcul mental. Un très modeste fils de charbonnier, qui avait su s’élever par l’instruction et avait épousé la fille d’un instituteur. Des racines maternelles donc bien françaises, avec de modestes paysans, concentrés dans quelques villages, à mi chemin entre Besançon et Gray…

On pourra consulter l’arbre du chanteur déposé par sur Geneastar présentant une généalogie très complète, le montrant même, par la famille berge de Corioules, avec à la 19e génération, un Jean de Dampierre époux d’une Cécile de Savoie, par laquelle il descend de Philippe-le-Hardi et donc de saint Louis…

Lire aussi : D'où viens-tu Johnny ? Les racines d'un rockeur (version 2009)

Photo : par Georges Biard, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18226582

9 commentaires

elisa le 12 Décembre 2017 à 22h16

je réside à 15 kms de charcenne, j'irai sur la tombe de l'arrière grand père de johnny que j'appréciais , j'ai recherché dans mes vinyles mais rien de johnny, mais j'ai adoré quelques chansons et j'ai toujours regardé ses concerts à la tv

véronique le 9 Décembre 2017 à 21h31

j'ai essayé de trouver d'où vient Cécile de Savoie , je n'ai encore rien trouvé! très frustrant tout ceci

Plan du site La Revue française de Généalogie