Les origines familiales de Christine Lagarde et Bernard Tapie

Catégorie : Célébrités, Ariège  |  le 26 Mai 2013 par Jean-Louis Beaucarnot

Tapie Lagarde

Deux personnages bien différents font la une de l'actualité et le sujet commun de ma chronique dominicale dans Le Journal du Dimanche : Christine Lagarde et Bernard Tapie. Si la famille de Christine Lagarde a déjà été approchée à deux reprises ici même (une première fois, à propos de ses origines géographiques variés (Lorraine, Nord, Normandie, Bordelais...) et une autre à propos de son lien avec Dominique Strauss-Kahn), la famille de Bernard Tapie, qui me fourni mon second sujet, n’a à ce jour guère été traité.

Le côté paternel est très homogène. Comme je le dis, il conduit à la très classique paysannerie de l’Ariège, département où le père de l’ancien ministre était né et avait toutes ses racines (Barby, Clerc, Courset, Lapasset, Monier, Séguéla, Tapie… : familles concentrées à Belesta, Fougax, Montferrier, Villeneuve-d’Olmes, où l’on peut remonter la lignée patronymique jusqu’à un couple TAPIE / BEILLE, marié au début du XIXe siècle).

En revanche, le côté maternel est de tous points de vue nettement plus diversifié, avec :

  • des racines en Seine-et-Marne (Limoges-Fourches, Crisenoy, Ozouer-le-Voulgis… : NODOT, TRESSE, POINT, JALLIER...) et aussi avec une lignée de maçons marchois, venus jadis de la Haute-Vienne (LACHENY) ;
  • des racines dans l’Allier (Commentry, Celles, Virlet, Colombier : BEAUMONT, MIDON, GUILLAUMIN, LAFANECHERE, avec incursion dans le Puy-de-Dôme (LABBAYE, SAUVANNET, à La Crouzille…) ;
  • des racines dans la Somme et le Nord-Pas-de-Calais (Doingt, Helfaut, Pihem : VARLET, BERTRAND, BOUQUILLON, PAILLE…) ;
  • des racines en région parisienne (Asnières, Drancy, Marly-la-Ville, Le Pré-Saint-Gervais, Clichy…), celles qui vont livrer les quelques ancêtres particuliers que je cite : Messire Pierre-Joseph BUCHET, officier du duc d’Orléans – le propre frère de Louis XIV – et son père, Adrien Buchet, huissier puis coutelier au Grand Couvert, autrement dit travaillant au Louvre, à la table royale ; la famille DELIGNY, originaire de Champagne et venue à Montmartre, où elle s’était alliée aux familles propriétaires des moulins de la butte ; Joseph UNDREGGER, arrivé vers 1780 du lointain canton suisse de Glaris, où il avait été recruté comme garde suisse, au temps où les rois de France et le Pape se partageaient le monopole des mercenaires helvétiques, et qui s’était retrouvé Sergent au régiment des Gardes de Marie-Antoinette, où il avait été surnommé « Carnage » !

Je terminerai en faisant remarquer que dans le Nord, les ancêtres de Christine Lagarde et de Bernard Tapie, vivaient à moins de vingt kilomètres les uns des autres (les premiers aux environs de Hazebrouck (dont Staple) et les seconds à Helfaut). Mais j’avoue que malgré tous mes efforts et des heures de recherches, je n’ai pu arriver à leur trouver le moindre lien de parenté. Comme quoi, ça n’est ni aussi simple ni aussi automatique, ce genre de cousinage n’étant évidemment jamais produit à la demande.

Lire aussi :

1 commentaire

CARON le 27 Mai 2013 à 12h50

Bonjour, j'ai des ancêtres à Winezeele, ainsi que des Bouquillon à Helfaut. Comment en savoir plus sur les deux lignages que vous décrivez et vérifier une éventuelle parenté ? Merci par avance.

Plan du site La Revue française de Généalogie