Les racines belges de Maurane

Catégorie : Célébrités, Belgique  |  le 17 Mai 2018 par Marie Cappart

Maurane

La chanteuse belge Maurane vient de nous quitter subitement à l’âge de 57 ans.

Née dans un milieu de musiciens en 1960, c’est très jeune que celle qui n’est encore que Claudine Luypaerts se découvre une passion pour le chant. Passion dont elle fit plus tard son métier en commençant dans les cabarets. De son patronyme Luypaerts, la chanteuse avait tiré le nom de son entreprise, Léopard & Co.

Son père, Guy-Philippe Luypaerts, né en 1931 à Wilrijk près de Bruxelles, était un artiste accompli, titulaire de nombreux prix musicaux, et un directeur d’Académie exigeant. Son grand-père, Paul, était natif de Feluy, dans la région de Charleroi (Hainaut).

Jean Joseph Luypaerts, son arrière-grand-père paternel, y avait été instituteur mais il était originaire d’Heffen près de Malines, où il se marie en 1903 avec Maria Coenen, issue d’un d’instituteur et d’une ménagère. On remarque d’ailleurs dans la branche Coenen, la présence d'agriculteurs assez bien impliqués dans la vie locale de leur résidence, Kortenaken : on y trouve entre-autre un secrétaire communal mais également un maître d’orgue de l’église Saint-Amour. Comme quoi, la musique était déjà présente dans l’ascendance de la chanteuse.

En remontant l'ascendance, nous arrivons à Joseph Alphonse Luypaerts, né en 1857 à Heffen et marié à Sophia Daer en 1880. Le père de Sophia, Pierre Jean Daer est né en 1808. Agriculteur de son état tout comme la majorité de ses ancêtres, même si on retrouve un citadin à Anvers, il épouse Rosalia Maes, née en 1817. La différence d’age laisse supposer un mariage précédent. Son épouse est aussi issue du monde rural, principalement autour de la localité de Willebroek, prés du canal reliant Bruxelles à Anvers.

De la branche Termolle, de la grand-mère paternelle de la chanteuse, on retrouve des ancêtres principalement à Arquennes mais également à Monstreux, Nivelles et Ecaussines. Une branche fort wallonne donc, qui montre le caractère assez diversifié des racines de la chanteuse. Un élément qui la caractérisait bien, elle qui était profondément attachée à son pays, qu’elle n’a jamais quitté.

Du coté de sa maman, Jeanine Patureaux, on retrouve dans son ascendance variée et intéressante, une aïeule décédée en Allemagne et très probablement d’ascendance germanique,une magasinière, un industriel, une souche arlonaise et un gardien de prison.

Maurane lègue ses racines diverses et passionnantes à une fille, Lou, une demi-sœur, Aurélia, échevine de la Culture, et de nombreux admirateurs endeuillés.

Sources :

Origine photo : https://www.flickr.com/photos/didy_b/6181869624

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie