Les surprises de la généalogie de Henri IV

Catégorie : Célébrités  |  le 16 Mai 2010 par Jean-Louis Beaucarnot

Henri IV

Puisque voilà 400 ans que le bon roi Henri IV a été assassiné, rue de la Ferronnerie, par le moine Ravaillac (voir l' article consacré), parlons un peu de sa généalogie, pour le moins particulière. Particulière en ce qu'il descend pas moins de 100 fois – je les ai comptées, mais ai pu en oublier – de saint Louis, qui figure en ligne directe à la 11e génération – celle où l'on trouve en principe 1.024 ancêtres différents – mais qui figure aussi, dans d'autres lignées, à la 9e, à la 10e et à la 12e… Par les femmes, il descendait par ailleurs de très nombreux rois de France, le plus récent étant Charles VII (on trouve aussi Philippe III et IV, Louis X, Philippe VI, Jean II, Charles V et Charles VI, ainsi que les rois d'Aragon, de Castille…

Du "Vert-Galand" descendent bien sûr tous les rois ayant régner sur la France après lui, mas aussi ceux d'Espagne jusqu‘à Juan Carlos, ainsi que les grands ducs de Luxembourg, qui sont des Bourbon-Parme. En descendent aussi, par les femmes, les actuels rois des Belges, ainsi que les récents rois d'Italie et les empereurs d'Autriche. À quoi l'on peut encore ajouter diverses personnalités, comme l'Aiglon (par sa mère, Marie-Louise d'Autriche), les Schneider, Valéry Giscard-d'Estaing et Philippe de Villiers…

Plus curieux sera cette petite démonstration, que je vais essayer de vous présenter le plus clairement possible. On avait, en 1316, écarté pour la première fois une fille de la couronne de France, en la personne de Jeanne de France, fille du roi Louis X (et soupçonnée de bâtardise, à cause de l'inconduite de sa mère, Marguerite de Bourgogne). Jeanne écartée, la couronne avait suivi la dévolution que l'on sait, non sans heurts, en se référant à une vieille loi franque – dite "loi salique" – que l'on était allé rechercher pour la circonstance. C'est ainsi que les Valois, bien que contestés par les rois d'Angleterre, étaient montés sur le trône et que ceux-ci s'éteignant, en la personne d'Henri III, ladite loi salique avait désigné pour leur successeur l'aîné des descendants de saint Louis, à savoir Henri de Bourbon, roi de Navarre, qui accédera donc au trône sous le numéro IV.

Je me suis alors demandé qui aurait été roi de France, si l'on n'avait pas, en 1316, appliqué la loi salique et écarté la petite Jeanne. Et bien – ironie de la généalogie – si Jeanne avait régné et transmis sa couronne à ses descendants, ç'aurait été curieusement le même Henri IV qui aurait alors été roi de France. Une situation en fait logique : Jeanne étant reine de Navarre, la couronne de France aurait dans ce cas là suivi la dévolution de celle du royaume de Navarre, qui était bien elle-même arrivée sur la tête du Béarnais !

Jean-Louis Beaucarnot.

Accédez directement ici à la rubrique "Généalogie" du site Internet du ministère de la Culture consacré à Henri IV à l'occasion de son anniversaire.

Source de image : http://www.tudorplace.com.ar/images/French/HenriIV.JPG (via Wikipedia)

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie