Esclavage : Mémorial-ACTe fête ses trois ans

Catégorie : Histoire, Guadeloupe  |  le 26 Juillet 2018 par Guillaume de Morant

Ouvert à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, il y a tout juste 3 ans, le Mémorial-ACTe est un espace mémoriel peu commun. On y contre-célèbre l'abomination de l'esclavage, ce lieu est donc dédié à la mémoire collective de l’esclavage et de la traite, il est ouvert sur le monde contemporain.

Le Mémorial-ACTe, c'est une exposition permanente de 1.700 m2 permettant une visite de 2 à 3 heures. Elle est structurée autour d’une quarantaine d’îles ou modules didactiques regroupés en six archipels déclinant les temps forts de l’histoire longue de l’Esclavage, allant de l’Antiquité à nos jours en passant par l’invention des Amériques, les ségrégations et les colonisations post-abolitionnistes.

Il y a aussi une salle d’exposition temporaire de 700 m2 à programmation diverse, une bibliothèque de recherches ouverte à tous, des ateliers pédagogiques modulables, une salle polyvalente de 300 places pouvant accueillir divers spectacles, projections, rencontres, un parc paysager – le Morne Mémoire – accessible par la passerelle associé à la visite, plusieurs espaces de restauration et une terrasse évènementielle.

Mais surtout le Mémorial ACTe héberge un espace de recherches généalogiques ouvert aux familles, associé à une médiathèque. Plus de 6.000 arbres généalogiques de familles de Guadeloupe sont exposés grâce au long et minutieux travail de Michel Rogers, généalogiste passionné par la question de l'esclavage.

Différents ateliers de généalogie sont organisés par les équipes. Il y a la généalogie en pratique (2 heures le samedi), qui permet de découvrir ce loisir et ses outils logiciels et Internet. Il y a l'atelier d'initiation pour le jeune public (6 à 12 ans) qui permet de découvrir la généalogie de façon ludique (1h30, le mardi, mercredi et vendredi). Existe aussi en version pour les établissements scolaires, pour mener des activités de recherche généalogique en lien avec des personnalités ayant marqué notre histoire (1h30, le mardi, mercredi et vendredi).

Ensuite, l'atelier Mon arbre généalogique permet d’aller plus loin dans la pratique. On y apprend à utiliser les ressources autres que l'état-civil (archives militaires, notariales…) et développer sa technique de prospection. (le samedi de 14h à 16h). Enfin, l'atelier Outils du généalogiste donne des astuces pour mener vos recherches de manière efficace (le samedi de 16h à 18h).

Tous ces ateliers donnent bien sûr les informations nécessaires pour commencer la recherche d'un ascendant esclave. Attention, plusieurs lecteurs nous ont signalé deux curieuses interdictions: celle d'apporter son propre arbre généalogique afin de comparer ses recherches et celle de prendre des photos et même des notes des arbres généalogiques exposés.

Durant tout l'été jusqu'au 31 août 2018, un grand jeu-concours "Visiter, c'est gagner" est organisé au Mémorial ACTe. Visitez l’exposition permanente et/ou temporaire, remplissez votre bulletin de participation pour participer au tirage au sort et tenter de remporter des billets d’avion pour la Caraïbe et des repas gastronomiques.

Liens

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie