André Conill

Catégorie : Hommage 14-18, Rhône  |  le 06 Novembre 2018 par André Vessot

Unique cousin germain de mon père, André Conill est né le 27 septembre 1891 à La Mulatière (69).

Il s'engage dans l'infanterie le 19 janvier 1912. Nommé adjudant le 17 septembre 1914, il part avec son régiment (le 357e RI, formé à Gap) sur le front alsacien au début de l'année 1915. La 19e compagnie est en position à Sillackerwasen, tout près de Metzeral, pour une offensive prévue début mai afin de prendre la côte 830. « Sans tirer un coup de fusil, les 19e et 20e Cies abordent les tranchées allemandes bouleversées par le bombardement, les franchissent, couronnent le sommet et tombent sous un feu violent d'artillerie tiré des hauteurs de la rive droite de la Fecht. Elles arrivent à un ouvrage solidement établi et non démoli par l'artillerie. Reçus à coups de fusil, de mitrailleuses et de grenades tirés par les allemands qui débouchent de toutes parts ».

La 19e compagnie compte 33 blessés et 56 morts ou disparus, dont André Conill tué le 5 mai après avoir franchi la première ligne de tranchées allemandes. Pour ses parents c'est une dure nouvelle qui les attend, après avoir perdu un jeune fils atteint de la maladie bleue, ils viennent de perdre leur dernier fils, emporté à 24 ans en pleine jeunesse. Il fait partie de ces anonymes, morts pour la France, dont le nom ne figure dans aucune nécropole nationale.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie