André Foulatier, médecin

Catégorie : Hommage 14-18, Indre  |  le 07 Février 2019 par Geneviève Bacquet

Mon grand-père, André Jean-Baptiste Foulatier, né à la Châtre le 19 février 1882, s'est engagé volontaire pour trois ans en 1902.
Étudiant en médecine, à Lille, lors de la catastrophe de Courrières en 1906, il avait été parmi les premiers à descendre dans le puits de la mine pour retirer 1000 morts... Il en avait gardé un souvenir terrible.
Nommé médecin-aide-major de réserve en 1910, il s'installa à Saint-Amand-Montrond (Cher).
Mais le 3 août 1914 il fut rappelé à l'activité. Cité le 12 septembre 1916 : « a assuré d'une façon parfaite l'évacuation des blessés de son bataillon dans les circonstances les plus difficiles. » Entre temps, comme d'autres à cette époque, son épouse avait été avisée de sa disparition - et décès certain - plusieurs fois.
Il fut fait prisonnier le 27 mai 1918 et rapatrié le 16 janvier 1919. Décoré de la Croix de Guerre avec étoile d'argent.
Il finit sa vie à St-Amand-Montrond comme médecin généraliste, légiste, médecin de l'hôpital et président de la Croix Rouge du Cher.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie