André Raynaud, agriculteur centenaire

Catégorie : Hommage 14-18, Vienne  |  le 29 Janvier 2019 par Chantal David

Mon grand-père André Raynaud est né le 2 mai 1884 à St Saviol, petit village de la Vienne. Il quitta l'école à 11 ans et alla travailler dans les fermes. Incorporé au 20e régiment d'artillerie le 10 octobre 1905 il est envoyé en disponibilité le 28 septembre 1907. Il reprend alors sa vie d'agriculteur et épouse Marie-Louise Thimonnier le 30 septembre 1913. La vie aurait pu s'écouler doucement mais d'autres en avaient décidé autrement. Il repart, comme beaucoup, le 11 août 1914 alors que sa femme attend leur premier enfant qui naîtra quelques jours plus tard (le 23 août). Comme des milliers de soldats il participa aux combats du Chemin des Dames.

Il revint de l'enfer avec deux citations « Excellent brancardier : s'est exposé sans compter le 16 juin 1917 pendant un violent bombardement pour assurer le transport des blessés » et « brancardier courageux. le 25 août 1918 la batterie étant soumise à un violent bombardement a relevé les blessés montrant le grand mépris du danger ». Il reçut la Croix de guerre avec étoile de bronze.

Son fils, né au début de la Grande Guerre, sera fait prisonnier lors de la Seconde Guerre mondiale. Quand sa dernière arrière-petite-fille est née en 1988 (il avait 104 ans) il nous a félicité d'avoir une fille en nous écrivant « qu'il était plus agréable d'avoir une fille à emmener au bal plutôt qu'un garçon à envoyer à la boucherie ». En avril 1992, il obtint la Légion d'honneur et s'éteignit 1 mois plus tard. Il venait d'avoir 108 ans.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie