Auguste Allemane, chef de cabinet du maire de Bordeaux

Catégorie : Hommage 14-18, Gironde  |  le 07 Novembre 2018 par Didier Allemane

Mon grand-père Auguste Allemane né en 1870 à Bordeaux, après 3 ans d'engagement volontaire, est entré en 1893 à la mairie de Bordeaux.

En 1914, il était chef de cabinet de Charles Gruet maire de Bordeaux et capitaine au moment de la mobilisation en août. Pendant toute la durée de la guerre et jusqu'en décembre 1918, il établit son journal à partir de notes, de carnets et de lettres écrites sur le vif depuis le front ou les tranchées avec le 140e régiment territorial, 3e bataillon, 11e compagnie et ce fut la campagne des Flandres, puis avec le 73e RIT: la campagne Somme et Oise. Avec le 74e RIT: la campagne de l'Aisne. Avec la VIe armée et le 26e bataillon de mitrailleuses: Aisne et Chemin des Dames. Avec le 73e RIT: défense de l'Ourcq et enfin avec le 500e RIT et le 26e bataillon de mitrailleuses : Avance et Armistice.

Le 12 juillet 1917, il est nommé chef de bataillon à titre définitif, Légion d'honneur et Croix de guerre avec deux citations.

Le 19 décembre 1918, il reprend le travail à la mairie de Bordeaux et devint secrétaire général de la ville en 1919 et ce, jusqu'en 1936 où il prit sa retraite. Il mourut le 8 août 1955 à Bordeaux.

Nous, les petits-enfants, avons décidé de publier son journal, Le Journal d'un Mobilisé, avec 300 pages de récits vécus par lui et deux cahiers de photos, de coupures de journaux et de tracts de propagande allemande.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie