Emile Lozelli, gueule cassée

Catégorie : Hommage 14-18, Indre-et-Loire  |  le 20 Août 2018 par Julien Lozelli

Mon arrière-grand-père est né en 1891 à Tours (Indre et Loire). Après avoir obtenu son certificat d'Études, il est employé dans la boutique de barbier de son père.
Engagé volontaire le 02 août 1912, il pensait faire carrière. Lorsque la guerre éclate en 1914, il est sergent au 66e RI. Dès les premiers combats, son unité est en première ligne. Le 11 novembre 1914, il est grièvement blessé au visage par une mitrailleuse allemande en portant sa section à l’assaut d’une tranchée ennemie à Poelcapelle (Belgique), lors de la bataille de l'Yser. Son acte de courage lui vaut une citation à l'ordre de la division, mais ses blessures sont impressionnantes :
- fracture des deux maxillaires par balle
- amputation étendue de la langue
- défiguration
Évacué, il connait alors les longs mois d’hôpital. Réformé en 1916, il entre aux Chemins de Fer, sur le réseau Paris-Orléans, d’abord comme expéditionnaire en 1920, pour finir sa carrière comme contrôleur technique en 1950.
Bon fonctionnaire mais aussi homme de devoir, il est nommé dès 1918 administrateur de l’Union fédérale d’Indre et Loire des blessés de la face, plus connue sous le nom des « Gueules Cassées ». Il crée en 1933 la délégation de Touraine et en sera le délégué permanent de 1936 à 1974.
Médaillé militaire en 1916, Croix de Guerre deux citations, officier du Mérite combattant, commandeur du Mérite social.

Sa plus belle récompense fut celle d'officier de la Légion d’Honneur qu'il reçut en 1934 à 42 ans.
Grand partisan de la paix pendant l’entre-deux guerres, il côtoiera notamment René Cassin.
Il s’éteint en 1975, à l’âge de 83 ans, deux mois jour pour jour après le décès d’Alice, mon arrière-grand-mère.

LOZELLI emile 2

Emile Lozelli en 1916 et dans les années 1950.

1 commentaire

Claude LIEHRMANN le 23 Août 2018 à 17h42

Merci julien pour ces indications sur mon "Tonton Emile" et ces photographies.

Plan du site La Revue française de Généalogie