Georges Cotton, prisonnier à Erlangen (Allemagne)

Catégorie : Hommage 14-18, Eure  |  le 08 Janvier 2019 par Yolande Lissot

Mon grand-père, Georges Cotton, est né le 20 juin 1892 à Houlbec Cocherel (Eure). Il travaillait à la ferme avec ses parents.

En 1912, il a 20 ans, il part faire son service militaire à Montmédy. Malheureusement la guerre éclate le 2 août 1914, il est maintenu sous les drapeaux à Montmédy.

En août 1914, la garnison de Montmédy offrit une résistance héroïque aux troupes ennemies. Le 27 août, le Général Joffre ordonna d’évacuer la forteresse. C’est une colonne de 2300 hommes qui quitta Montmédy pour se diriger vers Verdun.

Le 28 août, sur la route de Murvaux à Brandeville, ils se mettent à couvert pour passer la nuit. Le 29 août, ils se heurtent aux forces allemandes. Quelque 600 soldats français sont tombés ce jour-là. 800 à 900 connaîtront la dure captivité à Ingolstadt puis à Erlangen (dont mon grand-père).

Cotton G et prisonniers
Cotton G et prisonniers2

Georges Cotton (à droite) avec des camarades prisonniers

Prisonniers d'Erlangen

Bien sûr, pour mon grand-père, la guerre 14-18 n’a pas été celle « des tranchées » et de « Verdun » ; Mais il a passé toute cette période , prisonnier en Allemagne, avec privation de liberté sous le joug des Allemands, manque de nourriture, le froid, le travail forcé dans les fermes. Il en est revenu « très marqué et traumatisé » ; il n’en parlait pas beaucoup, il a laissé toute sa jeunesse là-bas.

Il fut rapatrié le 21 décembre 1918. À son retour, il a repris son travail de fermier, il s’est marié et a eu deux enfants.

Il a toujours vécu à Houlbec Cocherel, où il est décédé en décembre 1973.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie