Georges Mouton, chapelain de la cathédrale de Verdun

Catégorie : Hommage 14-18, Vosges  |  le 20 Décembre 2018 par Catherine Plisson

Georges Mouton est né le 15 juin 1878 à Neufchâteau. Il n’a que 15 ans quand son père, ingénieur des Ponts et Chaussées, travaillant sur le canal de l’Est sous la direction d’Henri Poincaré, meurt d’une pneumonie.

Son frère Albert, 18 ans est en école préparatoire pour Saint-Cyr où il entrera en 1894. Georges fait ses études à Lille, bac en 1895 et 2e prix de physique au concours général du Nord en 1896. Puis deux années d’études au grand séminaire de Saint Sulpice, à Issy, Seine : baccalauréat de philosophie scolastique en 1899.

Il effectue son service militaire en 1900, à Verdun au 94e régiment d’infanterie, caserne Saint Paul, il obtient le galon de premier soldat.

Il est ordonné prêtre en 1902 à la cathédrale de Verdun. Vicaire à Commercy : 1902-1905. Curé de Manheulles : 1905-1919.

Mobilisé à Verdun pendant toute la guerre : 30 juillet 1914 - février 1919. Soldat de 1re classe à la 6e section d’infirmiers militaires, sera nommé plusieurs fois : « Soldat très courageux, a assuré la liaison avec les divers services et les hôpitaux dans le minimum de temps, à toutes les périodes du bombardement de Verdun » (14 avril 1916).

À partir de 1919, il est chargé des faubourgs de Verdun, curé de Saint Amand de Glorieux à Verdun, puis chapelain de la cathédrale de Verdun, trésorier de l’ossuaire de Douaumont. Il meurt le 30 avril 1937, à 59 ans.

Mouton G. trésorier Douaumont

G. Mouton devant l'ossuaire de Douaumont au moment de sa construction.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie