Gustave Durupt, sergent-major

Catégorie : Hommage 14-18, Haute-Saône  |  le 20 Octobre 2018 par Jacques Lebert

Mon grand-père maternel Gustave Ernest Durupt, né le 18 septembre 1891 à Ste-Marie-en-Chanois (Haute-Saône), a été mobilisé à Ste-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin) et intégré au 21e bataillon de chasseurs à pied au grade de sergent-major (matricule 1059) en garnison à Raon-l’Étape (Vosges).

Sous les ordres du commandant Rauch, il participe à la terrible bataille du Donon le 21 août 1914, où il est tué à l’ennemi à l’âge de presque 23 ans. Ce même jour son bataillon comptait un total de 17 tués, 114 blessés et 202 disparus.

Il avait épousé ma grand-mère Marie Eléonore Clavelin à Raon-l’Étape en février 1914 et celle-ci attendait un enfant (ma mère Augusta Elénore) qui naîtra orpheline le 14 septembre 1914. Son prénom Gustave a inspiré celui de ma mère (Augusta) et de sa cousine (Augustine) née quelques mois plus tard.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie