Jules Delattre, ajusteur-mécanicien

Catégorie : Hommage 14-18, Paris  |  le 26 Novembre 2018 par Patrice Delattre

Je souhaiterais rendre hommage à mon grand-père paternel, Jules Delattre, né en 1897 à Paris, dans le XIVe arrondissement, et décédé en 1975 à Carqueiranne dans le Var.

Il a effectué ses études d'ajusteur-mécanicien jusqu'à l'âge de 18 ans dans la commune de résidence de ses parents, à Liancourt (60).

Inscrit au Conseil de révision de Beauvais « Bon pour le service armée en 1915 », il est mobilisé le 8 janvier 1916 au 151e régiment d'infanterie comme soldat de 2e classe.

Il continue la guerre avec ses camarades et après le rassemblement de plusieurs régiments dissous, dû au fort taux de tués, il est affecté en avril 1917 au 4e bataillon du 267e régiment d'infanterie, en qualité d'estafette.

Puis, il va combattre avec acharnement dans la région de Verdun et du Chemin des Dames jusqu'en septembre 1917 où il sera gravement blessé suite à des intoxications au gaz de combat, il vient tout juste d'avoir 20 ans !

Évacué en septembre 1917 par l'ambulance 1/92 vers l’hôpital temporaire de Chaumont, il survivra à ses blessures, ne perdant pas courage grâce à sa famille.

Il reçoit la médaille militaire et la Croix de guerre sur son lit d'hôpital. Plus tard, après la fin de la guerre, il sera décoré de la Légion d'honneur.

Il se mariera un an plus tard avec une infirmière, mais ses blessures aussi bien externes qu’internes, le handicaperont tout au long de sa vie.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie