Louis Jarnier dit Toussaint

Catégorie : Hommage 14-18, Ille-et-Vilaine  |  le 16 Juillet 2018 par Christian Gérard

Louis Jarnier est debout à gauche de l'inscription.

Louis Toussaint Jarnier est né le 1er mai 1891 à Sixt-sur-Aff (Ille-et-Vilaine). Matricule n°406 au recrutement de Rennes, il est incorporé à compter du 10 octobre 1912 au 6e régiment du génie à Angers, sous le matricule n°4284.

Le 3 juillet 1914 il écrit une carte postale à sa sœur Anne-Marie (grand-mère maternelle de mon épouse) pour lui donner de ses nouvelles et lui demander si elle peut lui envoyer un peu d'argent. Il est représenté sur la carte avec d'autres camarades en train de préparer la soupe.

Sur la partie correspondance de la carte, en haut à droite il a écrit « 80 et c’est mort » ; il était entré dans le « père cent » c’est-à-dire les 100 derniers jours.

Jarnier Cartepostale

Il ne savait pas encore qu’un mois plus tard la guerre serait déclarée et qu’il partirait aux armées le 2 août 1914. Il a été tué à l'ennemi le 12 mai 1916 à Villers aux Moines, près de Charny-sur-Meuse, proche de Verdun.

Il a été cité à l'ordre du corps d’armée 40305 du 25 mai 1916 : « Volontaire pour une mission périlleuse sur la rive ennemie, a été atteint d'une balle dans le ventre, est mort sans proférer la moindre plainte, donnant à ses camarades, le plus bel exemple de stoïcisme et de mépris de la douleur ».

Il repose à la nécropole nationale de Chattancourt, tombe n°180.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie