Lucien Marguet, de l'Algérie à l'Asie

Catégorie : Hommage 14-18, Algérie, Maroc, Tunisie  |  le 14 Janvier 2019 par Jean-Paul Demouveaux

Le grand-père de mon épouse, Lucien Marguet, né en 1882 à Bordj Ménaïel, en Algérie, dans une famille pauvre, s’engage en février 1902 à Alger dans les troupes coloniales. Envoyé au Tonkin avec le 22e RIC (1903-1906) puis à Madagascar avec le 3e Tirailleurs malgaches (1909-1912), enfin dans les régions sahariennes (1913-1914) avec le 22e RIC.

C’est là qu’est proclamée la mobilisation et il rejoint la France le 16 septembre 1914 à Marseille. Il passe au 1er bataillon du régiment d’infanterie coloniale du Maroc où il nommé adjudant en octobre 1915. Il participe à la bataille de l’Artois puis évidemment à Verdun où il est blessé le 24 septembre 1916 lors de la reprise du fort de Douaumont. Évacué et soigné, il retrouve le 1er Colonial en février 1917 et il continue la guerre jusqu’à l’armistice. Titulaire de deux citations, de la Croix de guerre avec palme et étoile de bronze, de la médaille militaire, il est « renvoyé dans ses foyers » en janvier 1920.

Il part alors en Chine, à Shanghai, dans la police de la concession française. Il y sera confronté aux révoltes chinoises puis à l’invasion japonaise. Il rentre en France en 1933 et prend sa retraite à Marseille où il décède en 1965.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie