Pierre Van Damme, officier du Congo belge

Catégorie : Hommage 14-18, Belgique  |  le 23 Avril 2018 par Didier Van Damme

Le conflit 14-18 m’a enlevé mon oncle Pierre ; il allait avoir 30 ans. Né à Gand le 27 novembre 1887, il était capitaine-commandant du 1er régiment de l'armée coloniale.

Chevalier de l'Ordre de la couronne; Croix de guerre; trois citations; mon oncle, officier d'une grande bravoure, fut frappé d'une balle en pleine poitrine au combat de Saïdi-Mahengé le 24 octobre 1917.

Les monts Mahenge sont un massif montagneux de Tanzanie, ils sont situés à 50 km au sud-est des monts Udzungwa et culminent à 1 040 m d'altitude. C'est au pied d'un de ces monts, dans le village de Mahenge que les troupes du Congo belge sous les ordres du lieutenant-colonel Huyghé remportèrent, en 1917, une victoire décisive sur les Askaris de l'armée allemande de l'Afrique orientale.

Mon oncle Pierre, fils d’Edouard Van Damme et de Marie Moity, fut ainsi le dernier officier belge tué en Afrique orientale allemande. À l’entrée de la Caserne Léopold d’Arlon (souvent appelée jadis « Caserne Pierre Van Damme ») est gravé dans la pierre le rappel de son héroïsme.

plaque commémorative Pierre Van Damme

C'est cette bravoure qui le conduisit, à l’aube de ses trente printemps, au Panthéon des héros de la guerre 14-18…

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie