Actualité généalogique, qu'avez-vous manqué cet été ?

Catégorie : Médias Web, France  |  le 31 Août 2018 par Guillaume de Morant

C'était l'été de toutes les annonces... généalogiques ! En effet, on a appris au cours de cette période estivale plusieurs projets de manifestations généalogiques. La plus surprenante est sans conteste l'annonce du Rootstech européen qui aura lieu à Londres en octobre 2019 ( Le congrès de généalogie Rootstech s'annonce à Londres en octobre 2019). C'est la première fois que ce concept de rencontre généalogique destiné au grand public se décline en Europe.

En France, c'est à Paris qu'aura lieu Gene@2018 qui parlera ADN et généalogie, mais attention, malgré son nom "grand public, cette manifestation est réservée aux présidents d'associations généalogiques fédérées (avec quelques places pour des chanceux non membres d'associations).

Autre nouvelle, cet été, on a aussi parlé du rapprochement entre Filae et Geneanet, Geneanet étant récemment entré dans le capital de Filae, son principal concurrent français.

Première guerre mondiale

Centenaire oblige, l'été 2018 a été riche en annonce concernant la Grande guerre : Le Grand Mémorial a fait le plein des soldats bretons qui sont désormais tous indexés dans cette base depuis l'arrivée de 430.000 soldats du Finistère et de l'Ille-et-Vilaine. Un Grand Mémorial qui s'est aussi agrandi cet été des soldats de l' Hérault, de la Manche et de la Guadeloupe.

A Paris, la numérisation et la mise en ligne des registres matricules va bon train : ils sont désormais consultables jusqu'à 1913, ce qui permet la consultation de fiches de célèbres combattant comme celle du futur général De Gaulle. Dans l'Aisne, les registres matricules sont indexés et en ligne pour les trois bureaux de Laon, Saint-Quentin et Soissons.

Citons aussi un projet collaboratif original : Plus de 200 testaments de Poilus étudiés et mis en ligne, l' Inhumation de quatre soldats canadiens de la Grande guerre identifiés par l'ADN et la découverte de 2000 lettres de quatre frères Poilus retrouvées dans un grenier à La Clusaz.

Du côté des numérisations et des mises en ligne, on a parlé cet été des archives de l’Institut d’études des questions juives publiées par le Service historique de la Défense. Cet organisme antisémite avait notamment organisé l'exposition « Le Juif et la France » en 1941.

Numérisations et mises en ligne

Sans transition, les archives de Meurthe-et-Moselle se sont dotées d'un nouveau site Web, au moment où la salle de lecture réelle vient de fermer pour un an. Un nouveau site Web a été mis en ligne pour les archives de l'Indre, regroupant les deux précédents sites Web et améliorant la recherche des documents numérisés.

Les archives de la Creuse ont lancé une nouvelle visionneuse. Elle accompagne une importante mise à jour qui concerne 525.000 nouvelles images, dont des registres paroissiaux et d'état civil. Et il y a eu une importante remise en route au début de l'été, celle du site du Service historique de la Défense, porte d'entrée incontournable pour vos recherches dans les archives militaires.

En musique : le musée de la SACEM ouvre ses archives. La Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique vient de mettre en ligne quelques uns des milliers de documents d'archives qu'elle conserve. Les archives de la Société de Géographie en ligne sur Gallica, vous pouvez y consulter des cartes, des revues, des manuscrits et surtout des plaques de verre et photos exceptionnelles.

L'état civil du Luxembourg est en ligne avec l'aide des Mormons de 1795 à 1912, à commencer par l'arrondissement de Luxembourg. La Bibliothèque nationale suisse propose 87 journaux en ligne. Le portail d’accès aux archives numérisées devient e-newspaperarchives et élargit son offre. Il permet de consulter les archives de 87 journaux de toute la Confédération, du 18ème siècle à nos jours.

Insolite

Au large de Brest, on recherche deux épaves du XVIe siècle. Au large du phare du Petit Minou, près de Brest, les restes des navires La Cordelière et le Régent n'ont pas été formellement identifiées à l'issue de cette troisième campagne de fouilles. Mais beaucoup d'indices concordent. Avis aux descendants des marins... Au large de la Floride, l'épave du XVIe siècle appartient bien à la France. La justice américaine a tranché, l'épave retrouvée au large de la Floride appartient bien à la France et non à la compagnie de sauvetage qui l'a trouvé en 2015.

Grande-Bretagne : 160.000 lettres perdues depuis des siècles vont être numérisées. Un projet original de nos amis anglais, ces milliers de lettres de 1650 et 1815, jamais remises à leurs destinataires vont être numérisées et publiées sur un site Web.

Enfin, les archives du Var ont reçu un beau cadeau : 80 registres de notaires de l'étude notariale de Carcès viennent d'être restitués par un particulier. Le plus ancien date de 1506.

Mémoire et Lieux de mémoire

Simone Veil est entrée au Panthéon, sa généalogie nous révèle des pans entiers de l'histoire européenne : La généalogie européenne de Simone Veil. Par ses arrière-grands-parents, elle s'enracine dans quatre pays différents : la France, la Belgique, l'Allemagne et la République tchèque, avec des ramifications en Italie, en Hollande, au Danemark, en Pologne et en Russie.

En Guadeloupe, le Centre caribéen d'expression et de mémoire de la traite et de l'esclavage Mémorial-ACTe fête ses trois ans. La particularité de ce lieu de mémoire pas comme les autres est qu'il propose des cours de généalogie.

Débats

Les "archives pour demain", pas sans les généalogistes ! La consultation "les archives pour demain" est sans doute très intéressante. Dommage qu'elle se déroule sans les généalogistes, leurs premiers usagers, s'insurge la Fédération française de généalogie !

Outils et astuces généalogiques

Cimetières : la bonne piste du logiciel Gescime... Tous les généalogistes connaissent les difficultés qui surgissent lorsqu'il s'agit de retrouver le lieu d'inhumation d'un défunt, surtout lorsqu'il s'agit de périodes récentes. Avec 972 communes qui l'utilisent, le logiciel Gescime peut parfois aider...

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie