ADN et tourisme généalogique, la drôle d'idée d'Airbnb

Catégorie : Médias Web, Etats-Unis  |  le 27 Mai 2019 par Guillaume de Morant

C'est sur deux phénomènes qu'entend bien surfer la plateforme Airbnb : l'essor des tests ADN et le succès du tourisme patrimonial, pour lancer, (aux Etats-Unis uniquement) une nouvelle offre en partenariat avec le vendeur de kits ancestraux 23andme. Ainsi, un client de 23andme après avoir reçu ses rapports d'ascendance décrivant les origines géographiques de ses ancêtres, pourra se voir suggérer des maisons et expériences Airbnb dans les pays d'où viennent ses ancêtres.

Le géant du logement de loisir pourra par exemple suggérer à un Américain aux origines sud-italiennes un studio dans les Pouilles comme base pour explorer son histoire familiale. Ou bien, une personne d'origine mexicaine pourra trouver un stage à Mexico afin d'apprendre les anciennes techniques de teinture naturelle dans le cadre de ses vacances patrimoniales.

Airbnb propose désormais de pages dédiées correspondant aux populations génétiques de 23andMe, de sorte que les voyageurs qui se rendent sur le site d’Airbnb puissent facilement planifier un voyage patrimonial "authentique" de bout en bout. Le but étant de "vous aider à vous connecter aux cultures locales et à créer un sentiment d’appartenance partout dans le monde".

Et apparemment, cela correspond à une envie très largement partagée : selon un sondage initié par Airbnb, 57% des répondants à l'enquête aux États-Unis renonceraient à l'alcool pendant un an pour un voyage gratuit dans le patrimoine et 55% des personnes interrogées en Inde renoncent au dessert pendant un an en échange d'un voyage gratuit dans un lieu de leur ascendance !

Pour rappel, 23andme ne commercialise pas ses tests en France. Faire tester son ADN est illégal en France et tout client s'expose à une amende de 3750 euros, même si cette interdiction est peu respectée et que la législation pourrait évoluer prochainement. Et sur le sujet de l'ADN, sélectionner une destination touristique parce que 1 ou 2% de nos gènes nous montrent qu'on y a des origines a finalement assez peu de sens... A ce rythme, on peut visiter la terre entière en partant de la grande faille de l'Afrique de l'Ouest et remonter par le Proche-Orient, puis l'Europe !

Liens

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie