Gallica fête ses 6 millions de documents numérisés et lance Gallicartes

Catégorie : Médias Web, France  |  le 12 Février 2020 par Guillaume de Morant

Les collections numériques de Gallica grandissent, grandissent... au point d'avoir dépassé en ce début 2020 le cap des 6 millions de documents numérisés. Celui des 5 millions avait été franchi il y a seulement un an. Le portail de la Bibliothèque nationale de France s'accroît avec l’ensemble des œuvres numérisées entrées dans le domaine public au1er janvier, mais également par un certain nombre de chefs d’œuvre.

Parmi ces récentes numérisations exceptionnelles, des gravures, des romans, des chartes, comme cette collection de 68 chartes pour Saint-Maximin de Trèves et des documents peu communs comme ces carnets de voyage de Victor Hugo.

Récemment, la politique "Gallica Marque Blanche" a été nominé aux Victoires des Acteurs publics 2020. Ce dispositif permet de créer des bibliothèques numériques en coopération avec des partenaires de la BnF, dont les fonds viennent abonder la collection. Rosalis, la bibliothèque numérique patrimoniale de Toulouse est la 8e à fonctionner ainsi.

L'année 2020, c'est aussi depuis le 6 février le déploiement de Gallicarte, un outil issu du premier hackathon de la BnF pour géolocaliser les documents numérisés. Il s'accompagne d'un outil participatif, l’Arpenteur qui permet à tout utilisateur de préciser, en temps réel, la position de documents mal ou non géolocalisés.

Dans la liste des résultats de Gallica concernant une image ou une carte, si un document est géolocalisé, il est identifié par une icône Mappemonde. Cliquez dessus pour ouvrir Gallicarte. Actuellement, 180.000 documents ont été géolocalisés par des algorithmes, des erreurs de géolocalisation peuvent donc subsister. L'Arpenteur sert à établir des corrections collaboratives de ces données en utilisant la fonctionnalité "Préciser la position".

Liens

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie