Gallica toujours plus généalogique !

Catégorie : Médias Web, France  |  le 11 Février 2016 par Guillaume de Morant

Pour attirer encore plus les visiteurs généalogistes, le portail Gallica vient de renouveler l'une de ses portes d'entrée réservée aux chasseurs d'ancêtres. Sa page consacrée aux ressources généalogiques a fait peau-neuve et rassemble non pas la totalité des documents d'intérêt généalogique présent sur Gallica, mais les principales ressources susceptibles d’intéresser les internautes.

Dans le détail, ces fonds "généalogiques" présentés sur cette page abordent différentes facettes. L'héraldique, avec l'armorial d'Hozier où chacun peut vérifier si sa famille ne porte pas déjà des armes (avant d'en inventer de nouvelles), le cabinet des titres, où l'on peut retrouver pour les familles nobles des références à divers actes, dont des actes notariés, si utiles pour poursuivre sa recherche, la carte générale de Cassini dont les contours épousent la géographie de la France de la fin du XVIIIe siècle (absence de Nice, de la Savoie et de la Corse, mais présence de villes aujourd’hui belges, luxembourgeoises ou allemandes).

A voir également des pépites uniques ou rares comme le fichier Bossu, ce fichier nominatif des maçons français réputé exhaustif, en l’état des sources existantes, jusqu’en 1850 ou encore le fichier Laborde, ce répertoire alphabétique des noms d'artistes et d'artisans du XVIe au XVIIIe siècle. Sans oublier l' Indicateur des mariages de Paris qui recense les publications de mariages affichées dans les mairies des arrondissements de la capitale de 1861 à 1869. Ce précieux ouvrage mentionne les noms, adresses et professions des mariés ce qui permet de retrouver les actes sans éplucher les tables décennales des 20 arrondissements de Paris...

La page généalogie de Gallica fourmille de ces ouvrages utiles à la recherche d'ancêtres. Elle détaille pour chacun les modalités de recherche et comme la numérisation et les mises en ligne sont continues, cette page a vocation à s'enrichir progressivement au fil des numérisation de la presse ancienne, des revues savantes, des photographies, gravures et cartes...

Liens :

La page "généalogie" de Gallica

1 commentaire

poneytte edel le 13 Février 2016 à 16h54

Merci! Vous êtes formidables! j'apprécie toutes ces ressources que vous nous offrez et qui nous permettent d'avancer plus vite dans nos recherches , d'autant plus que nous sommes éloignés de Paris! Bon courage pour la poursuite de cet immense travail!

Plan du site La Revue française de Généalogie