Généalogie internationale : MyHeritage lance un outil de traduction automatique

Catégorie : Médias Web, France  |  le 10 Juillet 2015 par Guillaume de Morant

Pour un portail international comme MyHeritage, il était urgent de trouver une solution à l'obstacle linguistique. Car même si le portail en lui-même est traduit dans 42 langues, les résultats des recherches n'étaient ni accessibles, ni forcément compréhensibles des généalogistes, s'ils étaient exprimés dans une autre langue. D'où l'idée de traduire les alertes qui vient d'aboutir au lancement d'un nouvel outil nommé la "traduction internationale des noms". Cet outil a été développé dans plusieurs langues, notamment en français.

Certes, des outils de traduction existent déjà, notamment le célèbre Google Translate que les généalogistes ne se privent pas d'utiliser. Mais cet outil généraliste ne sait pas toujours comment interpréter les noms et les prénoms. "Nous avons beaucoup travaillé sur ce point précis, notamment les prénoms", indique Gilad Japhet, fondateur et président de MyHeritage. Ainsi, une recherche pour Alessandro pourra donner comme résultats Alexander en anglais, ou "Саша" qui est la forme russe de Sasha, un surnom populaire d'Alexandre en Russie.

MyHeritage a développé cette technologie avec des algorithmes et sur la base de sa bibliothèque de données multilingue et internationale comportant 6 milliards de profils, d'arbres généalogiques et des documents historiques. La traduction internationale des noms est disponible à la fois dans les résultats de recherche lorsque celle-ci est menée manuellement et également dans les alertes automatiques appelées Smart Matches par MyHeritage. Vous recevez ainsi des résultats provenant d'autres langues traduits en français.

Pour cette première version, les traductions sont à l'oeuvre dans 17 langues pour les noms en anglais, allemand, néerlandais, français, espagnol, catalan, portugais, italien, norvégien, suédois, danois, grec, hébreu, polonais, tchèque, russe et ukrainien. La prochaine version actuellement en développement va ajouter le chinois et le japonais, et d'autres langues suivront.

Liens :

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie