Une pétition pour accélérer la mise en ligne des archives du Gard

Catégorie : Médias Web, Gard  |  le 02 Avril 2018 par Guillaume de Morant

Le ton est courtois et reste poli. C'est une demande, comme une prière qui est adressée à "M. le Président du Conseil départemental du Gard" et à "Mme la directrice des Archives Départementales du Gard" : les généalogistes réclament l'état civil en ligne ! C'est même le titre de cette pétition lancée le 22 février dernier sur la plateforme Mes Opinions. A l'heure où nous écrivons ces lignes, 1.044 signatures ont déjà été récoltées.

Selon le texte, "tous les généalogistes ayant des racines dans le Gard connaissent les difficultés rencontrées dans leurs recherches d'ancêtres ayant vécu dans ce département. Les AD promettent une mise en ligne depuis plusieurs années. Mais cette mise en ligne est reportée d'année en année ! C'est l'Arlésienne !". Les pétitionnaires soulignent que tout est prêt pour la mise en ligne. Alors pourquoi faire attendre encore les généalogistes ?

Avec le Gers et la Seine-Saint-Denis, le Gard fait effectivement partie des tout-derniers départements à ne pas proposer de l'état civil ancien numérisé sur Interne. Même si l'on trouve sur le portail des archives une source précieuse, les registres matricules militaires de 1887 à 1915, cela n'est qu'une source partielle pour l'histoire des familles, puisqu'elle ne concerne... que les hommes ayant effectué leur service militaire.Les registres ont toutefois été indexés et sont désormais accessibles sur le portail Grand Mémorial.

Pour être juste, les Archives départementales du Gard concourent à la numérisation de la presse régionale ancienne, lancée par la Région Languedoc-Roussillon et donnant lieu à une progressive mise en ligne. Ce projet est destiné à couvrir les titres publiés dans le Gard et d'autres départements proches comme l'Aude, l'Hérault, la Lozère et les Pyrénées-Orientales antérieurement à 1944. Mais les titres sont accessibles sur un site de la Région.

Et le portail du Gard déploie progressivement des inventaires en ligne. De quoi préparer sa visite sur place, mais il y a effectivement encore peu de choses pour le généalogiste éloigné et qui ne peut se déplacer à Nîmes. Alors comme le disent les pétitionnaires : "Remercions d'avance les Archives Départementales du Gard pour leur attention portée à cette pétition" !

Liens

11 commentaires

CLAUDE89 le 11 Avril 2018 à 11h53

Navrant de constater pour un Gardois émigré en Bourgogne que son département de naissance n'est pas à la hauteur de tous ses voisins qui ont depuis belle lurette mis sur le Net les registres numérisés d'Etat civil !

Françoise30 le 7 Avril 2018 à 17h36

Merci grâce à vous on va faire exploser le compteur ce jour 1401 , continuez a partager et grand merci pour tous , marre de l’Arlésienne qui dure depuis des années .

Plan du site La Revue française de Généalogie