2013, année la plus meurtrière depuis 1994

Catégorie : Nouveautés  |  le 15 Janvier 2014 par Véronique Tison

Décès

Comme chaque mois de janvier, le bilan démographique de l'Institut national de la statistique et des études économiques ( Insee) apporte un éclairage sur notre société - et d'utiles éléments de comparaison aux généalogistes.

Au 1er janvier 2014, estime l'Insee, la France compte 66 millions d'habitants dont 63,9 millions en France métropolitaine, soit une croissance de 280.000 (+0,4%) sur un an, la plus faible depuis 2000. Quelque 810.000 bébés ont vu le jour en 2013, 11.000 de moins qu'en 2012, conséquence de la baisse du nombre de femmes en âge de procréer et d'une moindre fécondité (le nombre moyen d'enfants par femme est repassé sous le seuil symbolique de 2, à 1,99). A l'inverse, le nombre de décès a légèrement augmenté à 572.000 pour atteindre son plus haut niveau depuis 1994, devançant notamment 2003, l'année de la canicule. "Cette augmentation est liée au vieillissement tendanciel de la population", signale l'Insee en notant que des générations plus nombreuses que précédemment - les naissances d'entre les deux guerres - arrivent à un âge où les taux de mortalité sont importants. Ainsi, le pic de décès en 2013 se situe à 86 ans pour les hommes (génération 1927) et à 92 ans pour les femmes (génération 1921).

Malgré la hausse du nombre de décès, l'espérance de vie a légèrement progressé pour atteindre 85,0 ans pour les filles nées en 2013 et 78,7 ans pour les garçons, soit des progressions de respectivement 2,9 et 2,1 ans en dix ans. L’espérance de vie à 60 ans a aussi augmenté : à cet âge, en 2013, les femmes peuvent espérer vivre encore 27,3 ans en moyenne et les hommes 22,7 ans.

L'Insee nous apprend aussi qu'il y a eu 231.000 mariages de personnes de sexe différent l'an dernier, un chiffre en légère baisse, et 7.000 mariages de personnes de même sexe. Parmi ces derniers, officiellement autorisés depuis le 18 mai 2013, trois couples sur cinq ont été des couples d'hommes, âgés en moyenne de 50 ans (contre 37 ans en moyenne pour les mariages hétérosexuels) - "une différence sans doute pour partie liée au fait qu'il s'agit de la première année d'ouverture du mariage aux conjoints de même sexe", remarque l'Insee. Près de 14% de ces mariages ont été célébrés à Paris, et un quart dans des villes de plus de 200.000 habitants, contre moins de 10% des mariages de personnes de sexe différents sur toute l'année 2012.

Pyramide des âges en 2013

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie