Katell Auguié élue présidente de l'Association des archivistes français

Catégorie : Nouveautés, France  |  le 18 Décembre 2014 par Guillaume de Morant

L'Association des archivistes français a une nouvelle présidente élue à l'unanimité, Katell Auguié. Après une période de flottement, elle remplace Jean-Philippe Legois démissionnaire et entend bien continuer deux chantiers prioritaires des archivistes : la réforme territoriale qui va regrouper les régions (et donc redéfinir le périmètre des archives) et les données personnelles européennes. Sur ce dernier sujet du droit à l'oubli à la sauce européenne, le partenariat établi avec les généalogistes se poursuivra : "Nous avons beaucoup à nous apporter mutuellement, les généalogistes sont un public des archives qui exprime des demandes de classement et de numérisation, mais aussi des envies d'innovation très enrichissantes", explique Katell Auguié.

Sur le droit à l'oubli voulu par l'Europe, l'AAF nourrit de sérieux espoirs. Après avoir lancé une pétition qui a réuni plus de 51.000 signataires, dont de très nombreux généalogistes, les archivistes espèrent avoir été entendus sur ce sujet sensible. Non l'Europe ne doit pas imposer la destruction des données personnelles après la fin de leur période d'utilité administrative. Au contraire, ces données doivent pouvoir être archivées, même sans savoir quelle sera leur utilisation future. "On ne crie pas encore victoire, mais des signes positifs nous parviennent de l'Europe et montrent une prise en compte de notre point de vue", poursuit la nouvelle présidente.

Katell Auguié travaille au Service gestion de l’information de la ville d’Orvault. A l'AAF, elle est secondée par Charlotte Maday élue vice-présidente en charge de la représentation nationale et internationale.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie