Salon de généalogie de Paris 15 : il aura bien lieu !

Catégorie : Rencontres, Paris  |  le 03 Mars 2020 par Guillaume de Morant

Malgré le coronavirus, pas d'inquiétude, l'organisatrice du salon de généalogie de Paris 15 met les points sur les "i" : il est maintenu et aura bien lieu à partir de ce jeudi 5 mars 2020 pour trois jours.

"Il ne s'agit que de 80 cas sur 65 millions d'habitants, cela ne devrait pas déclencher la psychose médiatique que l'on connaît actuellement, mais devant ce battage, on comprend que le ministre de la Santé réagisse", explique dans un message Marie-Odile Mergnac. Toutes les manifestations rassemblant plus de 5.000 personnes sont actuellement interdites.

Cependant, l'interdiction porte sur les rassemblements de 5.000 personnes au même moment et en un même lieu. Ce n'est pas le cas du salon de généalogie qui se tient sur un total sur trois jours et cette année, sur plusieurs sites éloignés les uns des autres.

En effet, en sus de la salle des mariages de la mairie du 15e arrondissement de Paris, qui accueille 130 personnes et la salle des fêtes qui ne peut contenir plus de 350 personnes en même temps, une fois les tables installées, trois autres lieux accueillent les généalogistes : le hall de l'ancien tribunal avec sa salle de conférences qui contient 130 personnes, la Médiathèque Yourcenar avec son auditorium de 130 personnes et le café des Écrivains avec 50 personnes.

Même si au total le chiffre des 5.000 visiteurs peut être franchi si le salon a du succès, cela reste en dehors du cadre visé par le ministère. Sauf si évidemment des mesures plus restrictives encore devaient être annoncées, mais cela semble peu probable.

Liens

8 commentaires

Lessay le 3 Mars 2020 à 14h51

Position de l'organisatrice totalement irresponsable.
P.us de 7000 personnes sont venues aux précédents salons et l'encombrement y était tel qu'il était difficile de circuler.
J'espère que le maire ou le préfet seront plus responsables,.
Je devais y tenir un stand mais jen'irai pas.
Lessay

Balthazar le 3 Mars 2020 à 14h01

Je suis *touss-touss* un petit peu *touss-touss* fiévreux en ce mo-*touss-touss* ce moment. Je peux *touss-touss* quand même venir ?

Plan du site La Revue française de Généalogie