Valérie Arnold-Gautier présidente de la Fédération française de généalogie

Catégorie : Rencontres, France  |  le 01 Juillet 2019 par Guillaume de Morant

En ce dernier et caniculaire samedi de juin, en début d'après-midi à Paris, Valérie Arnold-Gautier a été élue largement présidente de la Fédération française de généalogie. Il n'y avait que deux candidates et c'était une première pour cette institution, pourtant née en 1968 ! La nouvelle présidente prend la suite de Thierry Chestier qui vient d'être nommé membre du Conseil supérieur des Archives.

Valérie Arnold-Gautier est très active au sein de la Fédération dont elle était jusqu'ici vice-présidente. Elle a récemment porté les débats sur l'ADN et la généalogie auprès des pouvoirs publics, à l'Assemblée nationale et une nouvelle réunion est programmée le 10 juillet prochain au Sénat. Elle est également présidente du Cercle généalogique de Conflans Sainte-Honorine et de la Batellerie.

Dimanche, l'association organisait sur les bords de Seine à Conflans Sainte Honorine "Viva Italia", un forum de recherches généalogiques et familiales en Italie avec conférences, animations et dédicaces. L'occasion de rappeler que la nouvelle présidente tient aussi la plume, puisqu'elle est l'auteur de plusieurs ouvrages et guide sur la généalogie en France, en Ile-de-France et même historique sur sa ville de Conflans.

La Revue française de Généalogie, dans son prochain numéro d'août-septembre publiera une interview de Valérie Arnold-Gautier sur les enjeux de son mandat. Dans un contexte où le modèle associatif est en perte de vitesse, connaît des divergences et cherche sa voie, la nouvelle présidente a trois ans pour porter la voix des associations françaises et défendre la passion des généalogistes, partout en France et ailleurs en Europe et dans le monde.

Liens

Photo : Thierry Chestier

3 commentaires

Jean-Luc Magre le 6 Juillet 2019 à 15h28

Toutes mes félicitations et encouragements a la nouvelle présidente. Je lui souhaite de réussir sa présidence car, comme Sylvain Oerlemans, les enjeux sont importants. Un grand merci aussi a Thierry Chestier pour son engagement.

Colette HéRITIER-HALLENBARTER le 1 Juillet 2019 à 18h56

Bravo et félicitations.
Bon succès pour cette noble tâche.

Plan du site La Revue française de Généalogie