L'état civil des Hautes-Pyrénées est en ligne

Catégorie : Archives, Hautes-Pyrénées  |  le 26 Avril 2016 par Guillaume de Morant

Promesse tenue : les archives des Hautes-Pyrénées proposent désormais les registres paroissiaux du greffe en libre consultation sur leur portail Web. Cette première mise en ligne représente 117.150 images issues de près de 14.900 cahiers paroissiaux. Il s'agit de la collection des greffes des tribunaux d’Ancien Régime, couvrant la période de 1620 à 1792, le fameux double exemplaire transmis au greffe du baillage ou de la sénéchaussée (aujourd’hui tribunal d’instance) qui a ensuite été versé aux Archives départementales.

Pour trouver un registre, on peut le rechercher par type de documents, en sélectionnant Registre paroissial, et en filtrant la recherche sur le nom de la commune et/ou une période de dates. Le module comporte également un accès géographique, pour chercher les registres par communes ou enfin, un accès cartographique permettant de repérer les registres disponibles sur une carte.

Les registres paroissiaux seront prochainement ouverts à l’annotation collaborative. Celle-ci sera accessible, après avoir ouvert un compte, à partir de l'espace personnel, aux fins d'identifier les personnes citées dans les actes de baptêmes, mariages et sépultures (nom, prénoms, surnom, profession) ou le type d’acte et la date. La base de données ainsi constituée sera interrogeable depuis un moteur de recherche quand elle sera suffisamment conséquente pour une interrogation satisfaisante.

Cette première salve de mise en ligne de l'état civil sera suivie de nombreuses autres. La prochaine publication annoncée est celle des tables décennales des actes d’état civil du greffe du tribunal (1802-1942). Elle devrait avoir lieu en juin. Ensuite les actes d'état civil de la collection du greffe, pour les années 1792 à 1915 devraient faire une apparition annoncée vers janvier 2017. Enfin, d'autres documents d'archives non encore numérisés figurent u planning de la publication sur Internet : les fonds communaux déposés pour les registres paroissiaux puis l'état civil jusqu’aux années 1860 environ et dans un troisième temps, les fonds communaux non déposés.

Liens :

A lire :

3 commentaires

Frédérike le 29 Juin 2016 à 11h49

Bonjour,
A t-on une idée de la mise en ligne des Tables décénnales qui étaient prévues en juin ?
Merci je suis impatiente :)

Guillaume de Morant le 14 Juin 2016 à 15h41

@BACQUER : Par extension, on inclut évidemment les registres paroissiaux d'avant la Révolution dans l'état civil, rôle officiellement dévolu aux curés des paroisses depuis Villers-Cotterêt et même avant.

Plan du site La Revue française de Généalogie