Ouverture d'une salle de lecture aux archives militaires de Pau

Catégorie : Archives, Pyrénées-Atlantiques  |  le 26 Mai 2014 par Guillaume de Morant

Un aïeul militaire ? Il est temps de se rendre à Pau dans les Pyrénées-Atlantiques ! D'autant plus que c'est désormais possible en accédant à la toute nouvelle salle de lecture des Archives administratives militaires. Cette salle permet d'accueillir 10 lecteurs et elle vient d'ouvrir nous annonce le journal Sud-Ouest. A Pau au Centre d’archives du personnel militaire (CAPM) sont conservés sur 105 kilomètres linéaires les 29 millions de dossiers individuels dont ceux de 5,5 millions d'étrangers ayant servi la France sous l'uniforme français (depuis 1850), et les archives collectives des 17.000 unités de l'armée de Terre depuis 1936.

Entendons-nous bien, il s'agit d'archives militaires, relatives à des carrières militaires. Cela veut dire que vous pourrez aussi bien y trouver le dossier complet d'un appelé du contingent (résumé sur sa fiche matricule militaire, disponible quant à elle aux archives du département d'origine du conscrit). Dans une bonne soixantaine de départements, vous pouvez déjà consulter ces fiches matricules sur Internet, voir ici notre carte des registres matricules en ligne. Mais les archives militaires de Pau délivrent des informations beaucoup plus étoffées concernant à la fois des appelés, mais aussi les militaires engagés professionnels. Elles permettent de retracer leur parcours militaire de manière parfois très précise.

Ainsi, les archives militaires de Pau conservent :

  • les dossiers d’officiers de l’armée de Terre et des services communs des grades de sous-lieutenant à colonel inclus, rayés des cadres depuis le 1er janvier 1971 ;
  • les dossiers des sous-officiers et militaires du rang relevant du Livre II du code du service national jusqu’à leur 90ème anniversaire, à l’exception des sous-officiers honoraires de l’armée de l’Air et des officiers mariniers honoraires.
  • les dossiers des professionnels des armées relevant du Livre I du code du service national
  • les dossiers d’étrangers (sauf légionnaires) ayant servi dans l’armée française ;

C'est également le lieu de dépôt des archives collectives, archives administratives et médicales, des unités dissoutes de l’armée de Terre, détenues depuis plus de 5 ans dans les unités d’active de l’armée de Terre. S’y trouvent notamment les fichiers des citations de 1914 à nos jours (comprenant les ordres généraux correspondants) y compris les décorations « Résistance ». Le Centre d’archives du personnel militaire est un service d'archives actif et peut délivrer des attestations diverses (services militaires, services aériens etc.) ; des copies de pièces médicales et administratives ; des copies de citations ; des vérifications des demandes de carte du combattant ; des copies certifiées conformes d’actes d’état-civil.

Comme l'explique le journal, les chercheurs devaient auparavant prendre un rendez-vous individuel, ce qui pouvait prendre... un certain temps. Désormais, l'accès est direct dans cette nouvelle salle de lecture installée depuis le jeudi 22 mai 2014, dans un bâtiment attenant à la caserne Bernadotte. En 2013, le Centre d'archives du personnel militaire a reçu chaque jour 350 appels téléphoniques, 780 courriers et en moyenne trois visiteurs, soit 877 par an.

La salle de lecture est ouverte les lundi, mardi, jeudi et vendredi. Attention toutefois avant de vous rendre à Pau : toute pièce n'est accessible qu'après une demande écrite formulée 48 heures en amont. Et surtout, il vous appartient de vérifier que le dossier est bien consultable : en effet, le délai est de 50 ans, sauf s'il s'agit d'un membre de votre famille ou sur dérogation.

« Nous avons beaucoup d'ayants droit, des veuves par exemple, qui viennent chercher des documents pour avoir droit à une pension de réversion. 84 % de nos documents sont créateurs de droit », indique le lieutenant-colonel commandant le service, à Sud-Ouest. Le Bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) a changé de nom et est devenu le Centre d’archives du personnel militaire (CAPM) il y a deux ans, depuis le regroupement des archives administratives de l'armée de Terre, du service national et des services communs.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie