Recensements du Doubs : début de la publication sur Internet

Catégorie : Archives, Doubs  |  le 04 Août 2017 par Guillaume de Morant

Ça bouge dans le Doubs ! Les recensements de population commencent à être numérisés et publiés sur le portail des archives départementales. Il s’agit du fonds de communes pour les années 1831-1901 et du fonds de la Préfecture pour les années 1906-1975. Toutes les images ne sont pas encore en ligne, cela sera fait progressivement, mais des lacunes dues aux aléas de la conservation subsisteront et des particularités persisteront, préfèrent prévenir les archivistes.

Seules les vues numériques des documents de plus de 100 ans sont visibles sur Internet, selon les préconisations de la Commission nationale informatique et libertés. Quant à celles de plus de 75 ans (et moins de 100 ans), elles sont accessibles uniquement sur les ordinateurs de la salle de lecture des Archives du Doubs.

Petite particularité locale : les images numérisées des recensements de Besançon antérieurs à 1906 sont déjà publiées sur le portail du patrimoine numérisé de la ville de Besançon. Autre information intéressante : les récentes mises en ligne du portail des Archives du Doubs sont accessibles via les inventaires qui sont tous sous protocole OAI-PMH. Ce jargon d’archiviste cache une bonne nouvelle : tout est « moissonnable » par le portail francearchives.fr lancé par les Archives de France. Principal intérêt, faire des recherches sur plusieurs départements, y compris celui du Doubs.

Enfin, concluons par une remarque en forme d’interrogation : après la fin d’une importante campagne de numérisation et de publication (recensements, registres matricules, cadastre, etc.), les Archives du Doubs vont elles enfin s’intéresser à l’état civil ? En effet, à part les tables décennales qui constituent une porte d’entrée, il n’y a pas de registres paroissiaux, ni d’état civil numérisés et publiés sur le portail. Et un désespérant message figure toujours sur le site : « Attention : les registres de l'état civil du département du Doubs ne sont pas numérisés et ne le seront ni à court ni à moyen terme ». Une affaire que les généalogistes suivent avec impatience !

Liens

1 commentaire

Jean-Michel Girardot le 5 Août 2017 à 14h08

Un foutage de gueule qui n'est vraiment pas à l'honneur des archives du Doubs ni de ceux qui dirigent ce département.

Plan du site La Revue française de Généalogie