Service historique de la Défense à Vincennes : planifiez votre venue !

Catégorie : Archives, Val-de-Marne  |  le 13 Juin 2013 par Guillaume de Morant

Chaque jour, quelques imprévoyants se pointent à Vincennes et repartent sans avoir pu consulter le dossier militaire du grand-père. C'est une source de déception, car les généalogistes sont habitués à se rendre à l'improviste dans d'autres services d'archives (départementales, nationales, affaires étrangères, etc.) et à être "servis" en quelques instants. Ce n'est pas possible au SHD, non par mauvaise volonté, mais tout simplement pour des questions pratiques et de manque de personnel. Il faut compter en moyenne 3 à 4 semaines après une demande pour obtenir une date et venir consulter les documents commandés. Et de toutes les façons, cet été, la salle de lecture sera fermée exceptionnellement de la fin juillet jusqu'à la fin septembre.

Alors pour ne pas faire partie de ceux qui repartent déçus, la meilleure façon est d'anticiper et planifier sa venue. Et justement, le service a mis en place tous les outils nécessaires sur son portail Internet. Lisez les dernières informations sur la page d'accueil qui est régulièrement mise à jour et abonnez vous au compte Twitter @SHDinfos pour recevoir des notifications sur l'actualité. Ensuite, votre premier réflexe sera de vous préinscrire. Cela va vous permettre en quelques clics de recevoir un numéro de carte de lecteur. Ce sésame servira à gagner du temps lors de votre venue, vous n'aurez plus qu'à présenter une pièce d'identité et l'on vous remettra la carte (c'est gratuit, contrairement aux Archives nationales ou à la BNF). Vous pourrez ensuite consulter les nombreux inventaires et identifier les cotes qui vous intéressent. Par ces pages, vous pourrez réserver à distance jusqu'à 5 documents. Enfin, vous recevrez un mail vous indiquant une date possible pour vous rendre sur place, le délai est de 3 à 4 semaines. Si vous aviez prévu des recherches cet été, il est donc temps de réserver !

Le SHD va en effet fermer du 29 juillet jusqu'à la fin septembre 2013, pour cause d'un important transfert de fonds d'archives. Ce sera la fin d'un déménagement de 23,5 km d'archives entamé en 2010 concernant toutes les couleurs de l'uniforme, aussi bien l'armée de terre, de l'air, la marine, la gendarmerie nationale, les organismes interarmées et les fonds privés. Après recollement, c'est à dire la vérification de la présence physique des documents à leur place, le point sur leur état sanitaire et sur leur communicabilité, la salle de lecture rouvrira fin septembre, mais ne sera pleinement opérationnelle qu'en décembre. L'objectif est de regrouper des fonds dispersés, de libérer des espaces saturés et de rééquilibrer certains planchers fatigués du vieux château de Vincennes, puisque la plupart des documents rejoignent un nouvel espace souterrain du fort nouveau à 300 mètres à vol d'oiseau.

Ces opérations permettront-elles de réduire les délais d'attente des lecteurs ? C'est l'espoir des archivistes du SHD et la tendance souhaitée, mais il faudra attendre d'autres mouvements d'archives qui seront ultérieurement programmés. Il s'agira de rapprocher les fonds les plus demandés de la salle de lecture, comme les dossiers du personnel et les archives des régiments de 1914-1918. Avec plus de 13.000 séances en 2012 (une séance = 1 lecteur par jour), le SHD de Vincennes est en quelque sorte victime de son succès...

Liens

A lire aussi

2 commentaires

Balu marie-agnès le 20 Mars 2014 à 06h53

Bonjour à tous.
Mon père ,médecin,prisonnier en 40 à Ziegenheim,était ss-lieutenant..Je pense dc que ses états de services sont à Vincennes.J'aimerais en savoir + sur lui.Que puis-je obtenir? Comme je réside à Perpignan,y-a-t'il qq'un que je pourrais contacter,qui moyennant dédommagement,pourrait faire les recherches pour moi,ou bien y-at-il ce service sur place.Je remercie pour tt renseignement,marie-agnès; marie_agnes_balu@hotmail.com

Anne des Déserts le 29 Juin 2013 à 21h27

Pour consulter les dossiers il faut aller 2 fois à Vincennes, une première fois pour se faire établir une carte et pour consulter les inventaires.Et une deuxième fois pour consulter les dits dossiers. Mais on peut réserver sa place par Internet, en donnant les cotes désirées, la responsable de la salle de lecture est très conviviale mais il faut planifier son séjour 4 semaines à l'avance. J'y suis retournée 2 fois, j'ai réservé par internet 4 semaines à l'avance mais en donnant la date de mon choix qui a toujours été acceptée ; la 1re fois, j'avais le numéro 10 et la seconde fois, un numéro dans les 50. Sur place, il faut espérer que les magasiniers vous donnent le bon dossier et ne se trompent pas dans les prénoms. Cela m'est arrivée. Tous les dossiers ne sont pas à des centaines de mètres, certains sont archivés de l'autre côté de la cour, (les dossiers de marins, en CC7). Bref, il faut comprendre la grille du système mais pour les provinciaux ce n'est pas facile du tout. Sur place on peut prendre toutes les photos numériques que l'on veut, mais sans trépied si bien qu'on en gache un certain nombre. Autre conseil, on n'a pas de temps à perdre aussi mieux vaut apporter un sandwich car il n'y a aucune restauration sur place et sortir du l'enceinte prend du temps.
Voilà bonne recherche.

A. des Déserts

Plan du site La Revue française de Généalogie