Vers un boycott des archives de la Charente ?

Catégorie : Archives, Charente  |  le 06 Mars 2013 par Guillaume de Morant

Dans le conflit qui oppose les généalogistes au département de la Charente, les positions sont désormais bien campées. D'un côté, la Charente assume sa décision de rendre payant l'accès à l'état civil en ligne à partir d'avril prochain sur le site des archives départementales. De l'autre, les contestataires, Bruno Rivet en Charente et au niveau national, la Fédération française de généalogie tiennent tête.

Lundi, le généalogiste de Jarnac est venu remettre la pétition qui a recueilli 22.600 signatures à un Michel Boutant, président du Conseil Général de Charente, visiblement agacé. A Angoulême, revêtu de son plus beau tee-shirt de "généalogiste en colère", l'initiateur du mouvement de contestation a entendu l'homme politique lui reprocher la vingtaine de courriers insultants reçus en parallèle. Et surtout lui affirmer que la Charente ne changerait pas d'avis et que, sauf décision de justice contraire, l'état civil de la Charente serait bien en consultation payante.

Car l'affaire a été portée en justice par la Fédération française de Généalogie au motif de la rupture d'égalité entre les citoyens. Le tribunal administratif de Poitiers devra dire s'il est légal de faire payer certains documents et non d'autres, si les généalogistes doivent payer et non les chercheurs en histoire s'intéressant à d'autres documents.

En ayant appelé jusqu'au président de la République, Bruno Rivet envisage d'autres types d'actions. Après avoir lancé le tee-shirt des généalogistes en colère, dont les bénéfices seront entièrement reversés au Restos du coeur (déjà 50 exemplaires vendus), plus prosaïquement, les les contestataires se dirigent dorénavant vers un boycott du futur module de consultation payant de l'état civil de la Charente...

Liens

A lire

Interview vidéo de Bruno Rivet par La Charente Libre :

9 commentaires

Annie Rousseau le 17 Février 2014 à 03h14

Ils ne sont pas drôles les Charentais!.... J'ai fait l'arbre généalogique de mon mari québécois dont l'ancêtre vient d' un petit pays tout près de Châtellerault, Vienne, Poitou, gratuitement, par internet (au Québec et dans la Vienne). Je fais le mien actuellement ... Dans la Vienne et en Touraine, pas de problème... J'accède aux registres gratuitement... Mais pour ce qui est de mon ancêtre charentaise de Taizé Aizie... pas de chance... Espérons juste qu'ils vont se réveiller et changer leur politique!

Bertrand le 24 Août 2013 à 00h18

Je suis entièrement d'accord avec vous. je fais mon arbre généalogique depuis fort longtemps et j'ai déjà "parcouru" de nombreux départements....toujours gratuitement! je donne une mention spéciale au département du Cher où des bénévoles nous propose un registre clair et complet.
J'habite loin de la Charente ( en provence) et je ne peux donc pas me déplacer dans le bâtiment des archives, je suis retraitée avec peu de moyens et je trouve scandaleux de devoir payer 2 euros par jour (ce qui n'est pas rein) pour avoir accès à notre patrimoine. Tant pis, une branche de mon arbre va rester presque vide.
Bon courage.

Plan du site La Revue française de Généalogie