Etat civil, documents figurés : Arkothèque lance sa nouvelle visionneuse

Catégorie : Médias Web, France  |  le 25 Juillet 2013 par Guillaume de Morant

Arkothèque vient de lancer sa nouvelle visionneuse d'archives. Elle est déjà active sur le site Web des archives du Var, dans les mois à venir, elle va se propager aux 15 autres portails d'archives départementales utilisateurs de cette solution informatique. En apparence banale, cette information va pourtant changer la perception de dizaines de milliers de généalogistes ! En effet, pour un portail d'archives en ligne, la visionneuse est l'élément clé qui fait le lien entre l'utilisateur final -généalogiste, chercheur, historien, etc.- et le fonds d'archives numérisé.

Des qualités de la visionneuse dépendent la satisfaction du généalogiste, voire son utilisation du site Web d'archives. Lorsque l'outil proposé n'est pas à la hauteur, trop complexe, trop lent ou mal conçu, la fréquentation du site s'en ressent et baisse et c'est en principe l'effet contraire qui est recherché lorsqu'un service d'archives publie ses fonds sur Internet (on se rappelle du fiasco de la Lozère qui a duré des années...) "C'est vrai, notre visionneuse datait un peu, c'est ce qui nous a poussé à retravailler complètement cet outil", raconte Grégory Royer, président d'Arkothèque. Le précédent outil était conçu en flash, une solution aujourd'hui abandonnée en raison de son incompatibilité avec les tablettes et smartphones. La nouvelle visionneuse est écrite elle en HTML5, c'est à dire un langage spécialement conçu pour être compatible avec tous les navigateurs, tous les systèmes d'exploitation et aussi tous les types d'écrans, du plus petit au plus grand.

La visionneuse Arkothèque adopte un nouveau design. Un détail, elle peut être entièrement habillée aux couleurs du département ou de la collectivité, ce qui participe à l'identification et à l'image des fonds consultés. Voilà qui intéresse les gens de la communication des collectivités. Pour les généalogistes, le changement est encore plus flagrant : l'espace écran est entièrement réorganisé pour laisser le plus de place possible aux images consultées. Un système de volets dépliables et repliables permet d'effectuer tous les réglages sans gêner la consultation. En un clic, le volet de réglage de chaque outil apparaît ou disparaît : volet impression, téléchargement et luminosité en haut, volet annotation à gauche, volet navigation en bas, volet zoom en haut à droite.

"Nous avons également ajouté de petits outils qui s'imposaient pour une telle mise à niveau", poursuit le responsable. Ainsi sont apparus : la navigation par lot qui permet de changer de registre directement depuis la visionneuse sans avoir à repasser par le formulaire et la navigation par vignette, qui précharge les pages précédentes et suivantes afin d'accélérer l'affichage. La visionneuse est également adaptée au format pyramidal : "C'est une technologie qui permet un affichage progressif pour les très grandes images. Cela évite de charger l'image dans son ensemble, en ne chargeant que les portions visibles à l'écran". Le système est utilisé généralement pour le cadastre et la presse, qui nécessitent de très gros fichiers.

Le système des permaliens est prévu, il fera son apparition progressivement dans les sites Web d'archives. Les permaliens permettent d'afficher un lien Internet permanent pour chaque image, idéal pour placer un lien entre son arbre généalogique en ligne et l'acte de naissance de l'arrière grand-mère.

Liens :

4 commentaires

royer le 24 Novembre 2013 à 15h24

pour accéder aux états civils en ligne , ont me demande mon numéro (22) je ne peut pas le rentrer? cordialement.

DECKER le 10 Août 2013 à 09h46

pour visionner les acte d’état civil est copier beaucoup site pourrais prendre le Bas-Rhin pour exemple

Plan du site La Revue française de Généalogie