Hautes-Alpes : 6.389 cartes de Poilus mises en ligne pour le Centenaire

Catégorie : 1914-18, Hautes-Alpes  |  le 13 Novembre 2018 par Guillaume de Morant

Les archives des Hautes-Alpes ont célébré le centenaire du 11 novembre 1918 à leur manière, en publiant sur leur portail 6.389 cartes de Poilus haut-alpins. Outre leur numérisation, ces cartes, versées par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre des Hautes-Alpes, ont également fait l’objet d’un travail d’indexation avec l’appui bénévole de l’Association de généalogie des Hautes-Alpes.

Ce qui fait leur intérêt, c'est la présence sur ces cartes des photos de leurs porteurs au sortir de la guerre. Des documents rares et précieux, restitués par leurs détenteurs à l’administration dans les années 1930, constituent une véritable galerie de portraits des Poilus haut-alpins. Leur numérisation par l’atelier de numérisation des Archives départementales s’est accompagnée de travaux de conservation (dépoussiérage, conditionnement, etc.).

Les archives des Hautes-Alpes proposent déjà en ligne des fonds d'intérêt généalogique concernant la Grande guerre. Ainsi, les matricules militaires des 29.132 soldats Haut-Alpins appartenant aux classes combattantes de la Grande Guerre, ont été mis en ligne en 2014 et intégrés au Grand Mémorial. De même, les Archives privées relatives à la Guerre de 1914-1918 prêtées ou données au Département dans le cadre des différentes éditions de la Grande Collecte (dont une est en cours en ce moment même) ont fait l'objet de publications.

Un espace dédié à la Grande Guerre a été créé sur le portail des archives départementales donnant donc accès aux archives de la Grande Collecte, aux matricules militaires des classes combattantes de la Grande Guerre; aux cartes d’anciens combattants ; à un état des sources conservées aux Archives et à un tutoriel d'aide à la recherche pour retrouver un soldat.

Liens

1 commentaire

AS le 13 Novembre 2018 à 13h17

Très belle collection qui promet d'émouvantes surprises. J'y ait déjà découvert les visages de trois cousins. Merci les AD05 et merci l'AGHA ! On peut s'estimer chanceux d'avoir des ancêtres dans ce département si bien servi.

Plan du site La Revue française de Généalogie