Mission accomplie : 1,4 million de Poilus indexés sur Mémoire des Hommes

Catégorie : 1914-18, France  |  le 02 Mai 2018 par Guillaume de Morant

Victoire ! Sans frelater le mot qui a servi en des circonstances autrement plus dramatiques, c'est une véritable bataille qui vient d'être remportée par des milliers d'indexeurs bénévoles, une bataille contre le temps bien sûr. L'intégralité de la base des soldats de la Première guerre mondiale Morts pour la France a été indexée, soit 1 422 776 Poilus. Et cela six mois avant la date prévue qui était celle, symbolique du 11 novembre 2018, cent ans après l'Armistice.

Rechercher le nom de son aïeul/oncle ayant participé à la Grande guerre est désormais un jeu d'enfant en tapant simplement son nom dans le moteur de recherche du portail Mémoire des Hommes. Cela grâce aux 2.505 internautes participants et aux 350 membres de la Team #1J1P lancés dans ce défi colossal, sous la houlette de l'infatigable Jean-Michel Gilot, depuis novembre 2013 soit plus de 1.600 jours. Avec patience, ces bénévoles ont lu chacune de ces 1,4 million de fiches pour en extraire 14 lignes d’informations, notamment l'état civil complet de chaque soldat tué.

La question est maintenant quoi faire de cette masse d'informations ? Les généalogistes savent bien qu'il ne s'agit pas d'une bête somme de datas, mais bien d'une addition d'êtres et de destins dont le sacrifice a un sens. Il appartient à chaque famille de s'en saisir, d'aller chercher ces informations et de les partager. Les chercheurs ont là aussi une belle matière dont ils peuvent s'emparer pour faire de nouvelles découvertes.

Cette indexation phénoménale a déjà fait tomber une idée reçue -et fausse donc- : le jour où la grande guerre a fait le plus de morts n'est pas comme on le croyait jusqu'ici le 22 août 1914, avec 20745 tués, mais bien le 25 septembre 1915 où 22 996 soldats ont perdu la vie. De nombreux autres clichés nationaux, régionaux et pourquoi pas villageois pourraient aussi tomber à la faveur des fines analyses désormais à la portée de tous.

Liens:

Consulter aussi les guides de La Revue française de Généalogie :

15 commentaires

cariou claude le 24 Novembre 2019 à 16h29

Mon grand-père, CARIOU Mathieu, né le 04/01/1886, à PLOUGASTEL-DAOULAS 29470, est décédé le 12 mai 1915. Sur le document émanant du ministère de la marine du 9 juin 1915, retrouvé chez ma grand-mère, il est écrit ceci : votre mari, le matelot fusilier CARIOU Mathieu, du 1er régiment de marine, a disparu au combat de NIEUPROT le 12 mai 1915 ".Sur la fiche " mémoire des hommes, il est mentionné qu'il est décédé a St GEORGES". Aucun renseignement de plus. A t'on retrouvé son corps. Je ne trouve aucun document sur cette bataille, que c'est-il passé. Il y a 15 ans je suis allé sur place a NIEUPORT, dans l'église, dans une crypte, il y a des noms de marins, je n'ai retrouvé le sien. Puis au village de St GEORGES, dans une petite chapelle, il y a aussi des noms de marins, pas le sien. Merci.

Soldaini pierre-louis le 10 Novembre 2018 à 17h51

il m'est pratiquement impossible d'accéder au site "mémoire des hommes" et notamment aux JMO des unités.
quelqu'un peut-il m'aider?
merci

Plan du site La Revue française de Généalogie