Notaires en ligne : la Vendée en poupe !

Catégorie : Archives, Vendée  |  le 27 Juillet 2015 par Guillaume de Morant

Les Archives de la Vendée font un point d'étape sur l'une des grandes "aventures" généalogiques en ligne française : la publication des registres des notaires. Alors que les chercheurs d'ancêtres utilisent pour commencer leur généalogie les seuls registres d'état civil, une source vient immanquablement en complément ou en remplacement en cas de lacune : les registres notariés. La Vendée a été l'un des premiers départements à souhaiter mettre en ligne ce "puits sans fond". Le décompte montre bien la difficulté de cette entreprise : 312.289 actes notariés des XVIe-XVIIIe siècles sont désormais en ligne sur le portail des archives de ce département.

Les archivistes vendéens expliquent "les versements réguliers effectués par les notaires de Vendée aux Archives départementales, l’identification et le classement de leurs actes, ainsi que le programme de numérisation orienté principalement sur des minutes antérieures au 19e siècle". L'ampleur du chantier de la numérisation et de la mise en ligne est telle que ces 737.003 vues accessibles sur le site internet ne représentent « que 200 mètres linéaires » sur les 1,5 km d’archives notariales conservées aux Archives départementales.

Face à ce défi, les archivistes ont changé de méthode depuis dix mois et sont passé à un dépouillement "témoin" pièce à pièce des actes passés par les notaires de La Châtaigneraie et de son canton en guise de travail préparatoire à leur numérisation. Ainsi, les contrats de mariage, testaments, inventaires après décès, actes de communautés d’habitants sont systématiquement relevés avec leur numéro de vue correspondante.

C'est l'occasion de mettre en avant les actes remarquables (minutes inhabituelles par leur contenu, les noms des parties ou les sujets concernés) et de faire quelques découvertes. Ainsi, l’examen minutieux de toutes les minutes produites avant 1807 a permis de mettre au jour l’existence de plusieurs dizaines de notaires encore inconnus du 16e au 18e siècle. Depuis décembre 2014, les actes passés entre 1605 et 1806 par les notaires de Chaillé-les-Marais ont également bénéficié du même traitement. Les paléographes connaissant la difficulté de lecture des actes des notaires du XVIIe siècle apprécient le travail...

Pendant ce temps là, l'accroissement du minutier se poursuit par des versements réguliers. Ainsi, depuis un an, les minutes notariales de Luçon, La Châtaigneraie, Saint-Pierre-du-Chemin, Croix-de-Vie, Saint-Gervais, Challans, Soullans et La Garnache jusqu'au XXe siècle ont été versées et classées et sont consultables en salle de lecture.

Pour retrouver les actes d’une étude ou ceux passés à un lieu précis, il faut passer par le menu Rechercher sur le site et effectuer une recherche croisée (exemple : « notaire Caillé », ou « Caillé Luçon » ou « Caillé 1934 » ou « notaire Luçon 1934 »). Les notaires bénéficient également de fiches biographiques dans le Dictionnaire qui leur est dédié, dictionnaire régulièrement enrichi.

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie