Les origines de Camille Claudel

Catégorie : Célébrités, Vosges  |  le 08 Décembre 2014 par Jean-Louis Beaucarnot

Camille Claudel

Camille Claudel est née à Fère-en-Tardenois, dans l’Aisne, le 8 décembre 1864, fille de Louis-Prosper Claudel, conservateur des hypothèques, et de Louise-Athanaïse Cerveaux. Deuxième enfant de ses parents, après un fils mort au berceau l’année précédente.

Bientôt, ses parents s’installeront dans le village voisin de Villeneuve-sur-Fère, où Paul verra le jour en 1868, avant de se retrouver à Nogent-sur-Seine, où Camille rencontrera le sculpteur Alfred Boucher, qui lui fera prendre conscience de ses dons. En 1882, elle persuadera sa famille de s’installer à Paris, mais son père ne les suivra pas, retenu en province par ses obligations professionnelles. C’était en effet sa carrière de fonctionnaire, qui avait conduit Louis Prosper Claudel en Picardie. Né à La Bresse, dans les Vosges, il y avait quasiment tous ses ancêtres. La lignée des Claudel, particulièrement prolifique, y était manifestement établie depuis la nuit des temps.

Sur la ligne masculine, on remontait jusqu’à un Jacques Elophe Claudel, né vers 1500 et plusieurs fois son ancêtre, du fait de plusieurs mariages consanguins, notamment entre les CLAUDEL et les CHALON(S). Le conservateur des hypothèques était le fils de Nicolas Claudel, débitant des tabacs royaux, sous la Restauration et le petit-fils de Dominique Claudel, boulanger et marchand…
La Bresse était vraiment la patrie des Claudel, à laquelle ils étaient demeurés fidèles, comme en témoigne une lettre que son maire reçut en 1946 de Paul : "Non, Monsieur Le Maire, je n’oublie pas La Bresse ! Comment l’oublierais-je, la chère petite cité de qui le nom de Claudel est inséparable depuis je ne sais combien de générations ? N’est-ce pas sur un de vos registres paroissiaux qu’un chercheur a retrouvé le nom du patriarche Jacques Elophe Claudel, décédé en 1530, et de qui sont issus ou à qui se rattachent presque toutes les familles de la belle vallée ? C’est là qu’au début du siècle dernier, ma courageuse aïeule, restée veuve à la suite du décès accidentel de son mari, éleva une famille de six enfants.
 Mon père n’oublia jamais sa petite patrie, et chaque fois que les vacances le lui permettaient, il emmenait sa famille au cimetière, où notre nom se répétait aussi souvent sur les tombes que sur les enseignes de la localité…"

Conduit par sa carrière en Picardie, Louis Prosper Claudel y avait trouvé une épouse et était entré, par son mariage, dans une famille de notables du lieu. Son beau-père, Théodore Athanase Cerveaux, y exerçait la profession de médecin. Belle réussite pour le fils d’un couvreur en ardoises et d’une fileuse. Mais son diplôme en poche, lui-même avait fait un beau mariage, en épousant Louise Rosalie Thierry, fille d’un marchand de bois et maire de Villeneuve-sur-Fère, petite-fille et arrière petite-fille de maîtres d’école.

La famille maternelle de Camille Claudel est essentiellement enracinée dans l’Aisne, avec des ancêtres à Blanzy, Goudelancourt-les-Berrieux, Cramaille, Arcy-Sainte-Restitue, Breny, Grisolles, Cugny-les-Crouttes… Aussi à Coincy, localité où un aïeul, Jacques-Bernard Fournier, avait épousé en 1782 Charlotte de VERTUS, issue d’une famille de vignerons de Verdilly, mais qui descendrait de Philippe Antoine, bâtard de Vertus, gouverneur de Blois et de Coucy, lui-même fils de Philippe d’Orléans, comte de Vertus, fils de Louis Ier d’Orléans (fils du roi Charles V) et de Valentine VISCONTI. Une lignée qui ferait descendre Camille Claudel plusieurs fois de saint Louis.

Autant de branches à approfondir, notamment via la généalogie de Camille Claudel partiellement déposée sur Gene@star par Henri Scweikert et par une très intéressante étude, mise en ligne par Dominique Thiébaut-Lemaire, dont est notamment extraite la lettre de Paul Claudel citée ci-dessus.

Lire aussi : Les racines familiales d'Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant (cousinage avec Claudel)

« Camille Claudel » par Inconnu — 1884 - César - www.camilleclaudel.asso.fr. Sous licence Public domain via Wikimedia Commons - http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Camille_Claudel.jpg#mediaviewer/File:Camille_Claudel.jpg

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie