Les records généalogiques du Comte de Paris

Catégorie : Célébrités, Paris  |  le 21 Janvier 2019 par Jean-Louis Beaucarnot

Henri d'Orléans Comte de Paris

Le Comte de Paris est décédé à 85 ans, le 21 janvier 2019, jour anniversaire de la mort de Louis XVI, dont son aïeul en ligne directe, à la 7e génération, Philippe-Égalité, avait voté la mort.

Henri Philippe Pierre Marie d’Orléans était né le 14 juin 1933 au manoir d’Anjou, à Woluwe-Saint-Pierre, en Belgique, où la loi d’exil frappant alors et depuis 1886 les prétendants au trône de France avait contraint sa famille à se fixer. Il était le fils d’Henri d’Orléans, précédent comte de Paris (1908-1999) et d’Isabelle d’Orléans-Bragance (arrière-petite-fille du dernier empereur du Brésil), mariés à Palerme en 1931. Issu d’un mariage Orléans-Orléans, le Comte de Paris avait bien sûr une étonnante généalogie, le faisant descendre 5 fois de Louis-Philippe, son ancêtre direct, plus de 20 fois de Louis XIV (notamment par la reine Marie-Amélie de Bourbon-Siciles, épouse de Louis-Philippe) et plus de 30 fois de Louis XIII. Et bien sûr, des milliers de fois de saint Louis, etc.

Il avait épousé en premières noces la princesse Marie-Thérèse de Wurtemberg et après divorce (1984) s’était remarié à Micaela Cousiño y Quiñones de León, divorcée de M. Bœuf, titrée comtesse de Paris et duchesse de France.

De son premier mariage, il avait eu cinq enfants : deux filles et trois garçons, dont l’aîné (François, né en 1961 et décédé en 2017), gravement handicapé dès sa naissance, et le deuxième, Jean, né en 1985, longtemps duc de Vendôme, est aujourd’hui l’héritier des droits de son père et très logiquement de son titre. Le Comte de Paris est mort ! Vive le (nouveau) Comte de Paris.

Ce nouvel héritier des droits orléanistes, Jean Carl Pierre Marie d’Orléans, est né à Boulogne-Billancourt, le 19 mai 1965 et bat les records généalogiques de son père, du fait de son ascendance maternelle. Sa mère descendait en effet en droite ligne d’une fille de Louis-Philippe et de la reine Marie-Amélie, Marie d’Orléans, marié au duc de Wurtemberg. De ce fait, le nouveau prétendant, qui descend par ailleurs par les Bourbon-Parme du roi Charles X, compte plus de 50 fois Louis XIV parmi ses ancêtres et plus de 80 fois Louis XIII, etc. Mais cette endogamie record s’arrêtera avec lui, puisque son épouse (Philomena de Tornos y Steinhart) ne descendant ni des Orléans ni des Bourbon, ses deux fils, Gaston et Joseph, nés en 2009 et 2016, n’afficheront pas d’implexe supérieur.

Maison natale du Comte de Paris

Maison natale du Comte de Paris à Woluwe

2 commentaires

magri le 16 Juin 2019 à 11h00

Origine du nomp

CARON le 21 Janvier 2019 à 21h24

"Jean né en 1985" : il faut lire 1965 bien sûr.

Plan du site La Revue française de Généalogie