Marius Bouat, père de trois enfants

Catégorie : Hommage 14-18, Gard  |  le 19 Novembre 2018 par Nicole Bonsignori

Marius Bouat, malgré son âge, 39 ans, et 3 enfants, fut incorporé dès le 3 août 1914 à Nîmes au 117e régiment territorial. Dès octobre 1914 il monte en première ligne dans la région de Verdun.

Une seule permission, 14 mois plus tard, en octobre 1915, et le 27 janvier il trouve la mort à Mouilly (55) à l'entrée de sa tranchée, fauché par un obus de 105.

C'est grâce à la lettre d'un petit cousin qui était avec lui dans la tranchée, lettre adressée quelques jours après à ma grand-mère, que j'ai pu avoir connaissance de ces douloureux détails. C'est lui qui fut autorisé à le mettre en bière et à assister à l'enterrement dans le petit cimetière de Mouilly.

Le journal local le présente comme un sous-officier courageux, toujours volontaire pour les missions dangereuses malgré son âge.

Un homme bon et d'une grand humanité, il fut décoré de la Croix de guerre à titre posthume.

Bouat Marius

Il n'y a pas de commentaire

Plan du site La Revue française de Généalogie