Forum

Les Tayeau de Gorée

Vous devez vous connecter pour ouvrir une nouvelle discussion ou poster un message dans le forum.

4 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Portrait de Elodie Bonnet
#1
Bonjour, je suis à la recherche de toute trace postérieure à 1881 des trois petits-enfants africains illégitimes du chirurgien rochefortais Henry-David Tayeau : - Ernestine Amélie Tayeau (née à Gorée le 24 novembre 1866) - Charles Théophile William Emile Henri David Tayeau (né à Gorée le 21 décembre 1870) - Théophile Jean Louis Tayeau (né à Gorée le 27 décembre 1872) Ils avaient pour parents Ernest Henri François David Tayeau (commis-négociant) et Marie Madeleine Catherine Durand (marchande). Je perds toute trace de cette famille après le remariage à Dakar le 26 mars 1881 de Marie Madeleine Durand avec Adolphe Henri Boudeile. Pas le moindre décès ou mariage dans les tables de Gorée et Dakar, pas de fiche matricule indexée par les ANOM, inconnus des bases Léonore, Gallica et Familysearch, de l'Annuaire de l'armée française de 1905, des inventaires d'officiers et troupes coloniales du SHD... Si quelqu'un sait ce qu'ils ont bien pu devenir, je suis preneuse !!!
Portrait de Gérard SORUS
Bonjour, Une réponse partielle figure dans le registre des décès de 1896 à Dakar (ANOM Sénégal) : à la date du 13 mai 1896 (vue 26) est transcrit le jugement supplétif des actes de décès des deux garçons Tayeau, morts en 1872 et 1873. Il est bien possible que ce soit la non-réponse des fils Tayeau au recensement militaire qui ait déclenché la procédure judiciaire. A cette époque la loi sur la conscription commençait à être étendue aux colonies. Si leur sœur est également décédée en bas-âge, l’absence d’acte de décès est passée inaperçue. Stanislas
Portrait de Elodie Bonnet
Tout d'abord, merci beaucoup Stanislas pour avoir déniché ce document inattendu. Cependant en recoupant les infos et en revérifiant les actes, je m'aperçois que les souvenirs des témoins 24 ans après les faits ont l'air un peu approximatifs : déjà ils s'emmêlent les burettes dans les dates de naissances des enfants; mais surtout lors du mariage in-extrémis (le futur étant à l'article de la mort) d'Ernest Henri François David Tayeau et Marie Madeleine Catherine Durand célébré le 22 août 1873 à Gorée (NMD 1873 p 47-48), ils légitiment les trois enfants qu'ils ont eu durant leur concubinage, dont le petit Charles-Théophile-William etc..., censé être mort le 12 août 1872 d'après le jugement de 1896. De plus en 1896, il n'est pas question du sort de leur mère ni de ce qu'est devenue la petite Ernestine. Bref je n'en ai pas fini avec les chausses-trappes de cette famille un poil rock'n'roll !
Portrait de stephanie dimier
Bonjour, il me semble que lors du mariage des parents tous les enfants du couple sont légitimés mort ou vivants. Cordialement