Doubs : premières mises en ligne pour l'état civil

Catégorie : Archives, Doubs  |  le 27 Avril 2018 par Guillaume de Morant

Il fallait être patient, mais ça y est, le Doubs vient de lancer une première tranche de consultation de son état civil ancien sur Internet ! Il s'agit d'un premier lot, issu de la collection départementale, mais plutôt prometteur : il est constitué des actes de 1737 à 1912 passés dans les villes et bourgs ayant compté plus de 1.000 habitants au XIXe siècle.

A ces bourgs s'ajoutent les communes du début de l’alphabet depuis Abbans-Dessous à Brères. Les tables décennales de l’ensemble du département sont également disponibles pour la période 1793-1932. Le choix a été fait de ne proposer pour l’instant en ligne que les actes de la période 1737-1912. Avant cette date, les registres sont en effet reliés de manière trop aléatoire, les actes souvent en latin et difficiles à lire… Leur utilisation en ligne est complexe.

Pour la suite, un peu de patience, les actes sont progressivement publié au fur et à mesure de leur numérisation. Ainsi, chaque année, de nouvelles communes seront proposées en ligne. Pour éviter de prolonger trop l’attente, le portail des Archives départementales donne également accès par des liens à d’autres sites internet qui proposent gratuitement actes ou dépouillements.

Pour consulter un acte, il faut se rendre dans la page dédiée à la Recherche dans l’état civil. Indiquez le nom de la commune souhaitée, complétez éventuellement par une période ou une date. La page de résultat affiche des vignettes correspondant à des groupes homogènes d’actes indiqués par baptêmes, mariages, sépultures ou naissances, mariages ou décès et des groupes de dates.

Cliquez sur la vignette qui correspond à ce qui vous intéresse et déplacez-vous dans le registre en utilisant la flèche ou en modifiant les numéros de pages en bas de l’écran. En appuyant sur la loupe, vous pouvez agrandir une partie de la page.

Liens

7 commentaires

BF le 8 Mai 2018 à 16h30

Il suffit de savoir lire tout est expliqué. Pour le renvoi sur une association il s'agit d'une association où tout est GRATUIT. Et si leurs données seront mises en ligne de façon indexée et progressivement et avant 1732, je peux vous dire que la réactivité est totale. Numérisation demandée une heure après l'acte était dans ma boîte et gratuitement.

Jlag le 7 Mai 2018 à 16h00

Vraiment pas de chance ! Ce qui m'intéressait c'était les années 1700-1730 mon ancêtre ayant émigré, après, vers d'autres départements dont les archives sont numérisées depuis très longtemps. J'attendrais donc encore des années.... après avoir attendu si longtemps....

Plan du site La Revue française de Généalogie