Infos

Doubs : l'état civil de toutes les communes en ligne

Les archives du Doubs ont mis un terme, fin 2020, à un important chantier de numérisation de leurs registres d'état civil. Désormais, les registres de l'intégralité des communes sont accessibles en ligne depuis 1737 jusqu'à 1912.

Cette première phase de numérisation a été faite de manière à reproduire en priorité les communes dont on ne trouvait aucune donnée généalogique en ligne, image ou dépouillement, ni sur les sites des communes, ni sur les sites gratuits de généalogie. Traiter les communes dans le strict ordre alphabétique aurait longtemps frustré les descendants des habitants de Vyt-lès-Belvoir, ironisent les archivistes du Doubs. 

Le travail se poursuit aujourd’hui par les communes qui n’ont pas d’image en ligne. Mais, même dans l’état civil, il a fallu faire des choix et se limiter dans un premier temps aux registres paroissiaux postérieurs à 1737, plus systématiques, mieux tenus et plus lisibles que ceux qui les ont précédés, d’ailleurs relativement peu nombreux dans le Doubs. 

En attendant leur numérisation, les registres sont disponibles en salle de lecture. Cela peut être sous leur forme originale. C'est le cas des registres des publications de mariage et des naissances, mariages et décès entre 1932 et 1952 et des tables décennales de plus de 400 communes des arrondissements de Besançon et de Pontarlier entre 1933 et 1952, sous réserve du respect des délais de communication de 75 ans, dont les originaux restent donc accessibles sur place.

Mais cela peut être aussi, toujours sur place en salle de lecture, sous forme de microfilms, comme les actes de baptêmes, mariages et sépultures antérieurs à 1737 et les naissances, mariages et décès de 1913 à 1932. 

La numérisation des registres continue : la deuxième phase concerne les communes de moins de 2.000 habitants dont seuls des dépouillements sont accessibles en ligne. Car l'originalité du portail des archives du Doubs est de fournir quantité de solutions pour donner accès aux registres non encore passés sous les scanners.

Ainsi, des liens vous permettent d’accéder aux actes numérisés des villes de Besançon et Montbéliard et aux registres paroisssiaux de Pontarlier ainsi qu'aux relevés généalogiques et parfois aux images des actes eux-mêmes sur le site de l’association Doubs généalogie. Les archivistes recommandent également aux généalogistes de prendre contact avec les trois associations de généalogie du département : le Centre d'entraide généalogique de Franche-Comté, le Club généalogique de Pontarlier et Doubs généalogie qui peuvent être très utiles pour vos recherches. 

Commentaires

8 commentaires
  • Portrait de François

    Toutes les communes ne sont pas en ligne, loin de là et le problème ce sont les communes qui m'intéressent qui n'y sont pas . Voyez les Archives de la Loire: ils ont mis en ligne les registres paroissiaux depuis le XVI siècle quand il existent. En ce moment ils complètent toutes les communes avec les naissances jusqu'en 1920, les mariages jusqu'en 1932 et les décès jusqu'en 1952. Archives du Doubs, comme pour les vaccins, il faut mettre les bouchées doubles. Merci
  • Portrait de bousson

    si les archives antérieures à 1737 sont je cite " relativement peu nombreuses dans le Doubs" ce qui est faux ,les mettre en ligne aurait du être fait depuis longtemps . De plus ,qu'elles soient peu visibles ou moins bien tenues n'est pas une argument pour ne pas les mettre en ligne .cette difficulté n' est pas une excuse . ça patine depuis des années dans la mauvaise foi .Qu 'ils aillent rendre visite aux archives voisines du jura . ils y trouveront de la compétence.
  • Portrait de stephane

    Idem , de nombreuses communes toujours absentes, je ne vois vraiment pas le progrès.... Les archives du Doubs en ligne toujours aussi calamiteuses à quand une véritable mise en ligne?

Cela peut vous intéresser