Moselle : l'état civil de l'arrondissement de Thionville en ligne

Catégorie : Archives, Moselle  |  le 23 Janvier 2019 par Guillaume de Morant

Ça bouge sur le portail des archives de la Moselle : un premier lot de l'état civil des communes de l’arrondissement de Thionville a été numérisé à partir de microfilms ; il est proposé à la consultation en ligne pour la période 1793 à 1871.

Attention, certaines collections sont incomplètes en raison de la mauvaise qualité des microfilms disponibles. Si des erreurs d'identification de localités, de cultes ou de paroisses sont repérées, elles peuvent être signalées par mail aux archivistes. Pour Metz, la situation est plus simple, puisqu'il suffit d'aller sur le portail des archives de la ville pour consulter l'état civil ancien.

Par ailleurs, on ne sait pas si la Moselle compte revoir sa position par rapport à la CNIL, car la situation de l'état civil de ce département illustre à merveille l'absurdité de certaines préconisations de la Commission. En effet, en raison de la présence de mentions liées à la religion, le département de la Moselle ne publiera pas sur Internet l'état civil postérieur à 1871 avant... 2027 !

Après son annexion en 1871 par l’Empire allemand, tout comme les départements alsaciens, la Moselle intègre dans l'état civil des mentions relatives à la religion : protestant, catholique, juif (il n'y avait pas de musulmans). Et c'est cela qui fait bloquer par la CNIL toute publication sur Internet sur ces informations datant d'il y a... 150 ans ! Petit espoir : une nouvelle recommandation de la CNIL sur l'état civil est attendue cette année.

Pour continuer à avancer malgré ces obstacles, les archives de la Moselle poursuivent leurs publications sur le Web. Les registres matricules, le cadastre napoléonien, les registres paroissiaux, mis en ligne en partie en 2011 et les tables décennales en 2013, pour la période 1792-1952, figurent déjà sur le portail.

Depuis janvier 2019, un nouveau site complète celui des archives départementales, il s'agit de celui proposé par les bibliothèques du Sillon Lorrain, rempli de cartes postales, estampes et gravures, photos...

Liens

2 commentaires

François le 19 Février 2019 à 10h03

Un petit pas de plus en effet... Mais que de tergiversations !

Outre la question de l'état civil de la période allemande (pour lequel le Bas-Rhin et le site de la ville de Metz sont totalement à la page), il manque encore une multitude de registres paroissiaux, en particulier dans ledit arrondissement de Thionville. Comment comprendre, à l'heure d'internet et du tout numérique, qu'il faille encore jongler, pour cette ville, avec une multitude de micro-films ou même aller consulter des originaux sans fin ?
Les archivistes de la Moselle rament pour rattraper leur retard mais on reste loin du compte. Un comble pour un département qui se vante de son engagement pour le très haut débit, le numérique et j'en passe !
Il faut un plan exceptionnel de rattrapage, dûment financé et avec des ressources humaines supplémentaires; Sinon on en prend pour dix ans encore !

Michèle Pinot-Zieten le 23 Janvier 2019 à 16h29

En ce qui concerne la Moselle cela est d’autant plus absurde que le Bas-Rhin, également annexé entre 1870 et 1918, publie les actes, ceux-ci faisant mention de la religion des intéressés...

Plan du site La Revue française de Généalogie