Infos

Avez-vous un oncle d'Amérique insoupçonné ?

Le saviez-vous ? Chaque année, quelque 12.000 successions sur 500.000 restent vacantes faute de connaissance des héritiers. Une succession concernant en moyenne dix bénéficiaires, ce sont quelque 120.000 personnes qui ignorent leur qualité d’héritiers…. Sans parler des 150.000 personnes, estime-t-on, qui ne se savent pas bénéficiaires d’une assurance vie ou des héritiers connus mais non localisés par les notaires.

Dans ces situations, le notaire ou l’assureur doivent faire procéder à des recherches longues et coûteuses en recourant à des généalogistes successoraux.

Juriste de formation, généalogiste et ex-clerc de notaire, Raphaël Bermondy a eu l’idée de créer une base de données géante à destination des professionnels de la recherche d’héritiers. Le concept d’oncledamerique.com est simple : tout un chacun peut s’inscrire gratuitement et réaliser un arbre généalogique jusqu’au sixième degré civil, la limite pour être pris en compte dans une succession d’une personne sans descendance. L’interface est ludique, l’opération simplissime – et on se retrouve ainsi référencé dans l’annuaire que seuls pourront consulter les professionnels abonnés au site et qui, eux, génèrent les revenus d’oncledamerique.com.

En cinq mois d’existence, avant même le lancement de sa campagne de presse, le site a séduit 5.000 inscrits qui ont laissé en moyenne une dizaine de noms. « Alors qu’au loto on a une chance sur 116 millions de gagner le gros lot, j’estime à une sur 50 la chance, dans une vie, de toucher un héritage insoupçonné », nous a assuré Raphaël Bermondy.

Le trentenaire marseillais vise 100.000 inscrits dans l’année à venir, soit un million de noms dans sa base : de quoi devenir incontournable pour les 9.000 notaires de France qu'il courtise assidûment.

Commentaires