Infos

Edmond Perotin, boulanger

Par Anonyme

Un grand-oncle mort sans descendance, mais dans des conditions épouvantables. Né en 1870 dans les Ardennes, il est versé dans la réserve de l'armée territoriale en 1910. On surnomme les personnes comme lui, en principe trop âgées en 1914 "les Pépères". En 1914 il doit " garder les voies du chemin de fer ". En 1916 il est noté comme n'ayant pas rejoint son corps. En fait il a été déporté au Bagne de Sedan, où il mourra en 1917, au Lazaret d'Asfeld. Je conseille la lecture du site: http://centenaire.org/fr/espace-scientifique/societe/le-bagne-de-sedan-p..., où on verra l'horreur de ce camp.

Commentaires