Infos

Joseph Gelly, chasseur alpin

Par Anonyme

Mon grand-père, Joseph Gelly, est né en 1880 à Valgorge (07), il est décédé en 1964 à Ribes (07). Il combattit dans le 6e régiment de chasseur alpin de 1914 à 1918. Je le connais notamment grâce au témoignage de mon père, Paul-René Gelly (1909-1999).

« Avant d'entrer dans une maison, les permissionnaires demandaient un endroit discret où ils enlevaient toute leur dépouille - où pullulaient beaucoup de poux. Alors ils se lavaient sérieusement, et leur linge était mis à tremper pour le débarrasser de la vermine. Je me souviens que mon père portait crânement sa tarte dès qu'elle était sèche et je trouvais que le costume de chasseur lui allait bien. Il était svelte avec sa moustache aux crocs relevés, il m'impressionnait.

Certains contaient des histoires terribles, mon père n'aimait pas tellement raconter ce qu'il avait vécu. Il eut les pieds gelés le premier hiver, fut évacué sur l'hôpital de Loches où il fut bien soigné, mais n'étant pas allé à la messe pendant son séjour, la sœur chargée du service s'opposa à ce qu'il ait une permission de convalescence et cependant il avait trois enfants

Un jour il parla d'une attaque de tranchées à la baïonnette et aussi du nettoyage de ces dernières avec un grand couteau. Mais retour de guerre, il n'en parla plus.

En 1917 il fut affecté au ravitaillement de son bataillon : son capitaine, qui n’était pas militaire de carrière, avait tenu compte de ses trois enfants. Il avait un mulet, pour transporter ravitaillement, soupe, munitions.

Au cours de l'une de ces dernières permissions, il laissa à la maison une grande cape de chasseur alpin. Ma mère tailla dedans une culotte pour moi et me fit confectionner une veste, Je n'étais pas peu fier d'aller ainsi vêtu à l'école. J'étais moi aussi "chasseur alpin". »

Commentaires