Infos

Manuscrits coréens : un précédent inquiétant selon les conservateurs

Les conservateurs se rebiffent. Cette affaire de restitution déguisée de manuscrits coréens à la Corée suscite l'indignation des cadres de la Bibliothèque Nationale de France, indiquent Libération et Le Monde. Les conservateurs de musée ou de bibliothèque dénoncent le contournement de la règle d'inaliénabilité dans une "déclaration" signée par 284 personnels de la BNF. Un fait plutôt rare. En cause, ce geste envers la Corée constituerait un précédent inquiétant et pourrait ouvrir la voie à d'autres restitutions.

L'article rappelle pourtant que ce n'est pas la première fois que la France a des remords. Ainsi en 2002, les restes de la Venus Hottentote (dont un film a été tiré de l'histoire) ont été restitués à l'Afrique du Sud et en mai dernier, la Nouvelle-Zélande a retrouvé une quinzaine de têtes Maories... La France n'aurait-elle plus la conscience tranquille ?

Commentaires