Infos

Alexandre Bujon, laissé pour mort

Par Anonyme

Né le 26 mars 1880 à Saint-Domet dans la Creuse, Alexandre Bujon est incorporé le 1er décembre 1914 au 16e régiment d'infanterie de Montbrison.

Versé le 20 février 1915 au 6e Colonial, il rejoint son unité le 1er mars suivant. Engagé immédiatement sur le front en Argonne, il est blessé grièvement le 16 mars 1915, à la Cholade.

Laissé pour mort sur le terrain, il n'est relevé vivant que le lendemain, ses plaies déjà infestées de vers ; ce qui pourrait l'avoir préservé de l'infection, les vers ne s'attaquant qu'aux cellules mortes, aux dires des médecins de l'époque.

Évacué le 21 mars 1915, il souffrira jusqu'à sa mort en 1957, de la présence d'éclats inopérables au cerveau.

Ses fiches de blessure de guerre, soigneusement conservées, rédigées à la plume sur terrain, sont un témoignage saisissant de la manière dont les blessés étaient alors pris en charge dans l'urgence, par les services de santé.

Sur la fiche, il est écrit Plaies multiples, tête face et cou

Commentaires