Infos

Archives de Pontoise : demandez et vous recevrez...

La ville de Pontoise pratique une politique de numérisation de ses archives qui plaît beaucoup aux généalogistes : si le document demandé n'existe pas en version numérique, demandez-le ! En plus d'un programme établi selon des critères archivistiques, "la numérisation des fonds obéit aux requêtes des internautes qui demandent si tel ou tel document est numérisé ou non. Nous les tenons au courant de l'avancement de nos travaux sur le site de la ville", détaille dans un bilan l'archiviste de Pontoise, Pascal Gaillard.

Présente depuis 2011 avec un portail dédié à ses archives, la ville de Pontoise propose déjà de nombreux fonds numérisés, dont 524 instruments de recherche, 1100 registres sur un total de 1800, dont les registres paroissiaux des 7 paroisses de Pontoise (1584-1793), les tables décennales de l’état civil (1793-1942) ; les registres de naissances (1793-1914), ceux jusqu'à 1941 sont consultables en salle de lecture ; les registres de mariages (1793-1941) et décès (1793-1990).

Notez pour l'état civil que de nombreux actes sont indexés par patronyme. Ajoutons également les recensements de population (1781-1946) mais pour éviter les doublons, ceux de 1851 à 1891 sont accessibles uniquement sur le site des Archives départementales du Val-d'Oise ; les recensements des classes de 1905 à 1921.

Aux archives de Pontoise, il y aussi des documents moins fréquents en ligne comme les enregistrements des contrats de mariages (1816-1868 et 1877-1902) ; les publications de mariages et divorces (1793-1803 et 1817-1850) ; les mouvements de population (1799-1803), les recensements des familles (1832-1838) ; et parmi autres trésors en ligne, les listes électorales (1797-1849 et 1883-1925).

Cette active politique de numérisation se poursuivra en 2016 dans diverses directions : les passeports révolutionnaires, les documents figurés, les registres ou documents en mauvais état avant leur restauration définitive. Pontoise ne rechigne pas non plus à faire appel à des dons de personnes privées qui confient ou donnent leurs archives afin de les numériser pour les mettre en ligne. Un cap sur l'interactivité qui se traduit dans les chiffres : au 21 mars 2016, 18.358 personnes ont consulté le site, on compte 182.425 connexions, 2.191.922 pages vues et 333.000 pages numérisées sont en ligne.

Liens

A lire

Commentaires